Home Lifestyle Animaux FAUT QU’ON PARLE: de la chasse traditionnelle aux dauphins et baleines des...

FAUT QU’ON PARLE: de la chasse traditionnelle aux dauphins et baleines des îles Féroé

îles Féroé baleines dauphins

Chaque année, un immense massacre aux cétacés a lieu aux îles Féroé, un archipel autonome du Danemark. Un événement sanglant pendant lequel plus de 800 animaux sauvages sont tués sans aucune autre raison que la tradition…

Cette coutume s’appelle le « Grindadráp », pouvant être traduit par « la mise à mort des baleines » en français. Pendant celle-ci, certains habitants des fjords rabattent les mammifères marins le long du rivage avec des bateaux à moteur et des jet skis pendant que les autres les tuent par centaine pour en extraire la viande et la graisse.

Juste par tradition

À l’origine, cette chasse aux cétacés servait à nourrir les autochtones, isolés du reste du monde, mais cela fait depuis plusieurs années que la viande n’est presque plus consommée. Grâce aux échanges entre les pays, les habitants des îles Féroé n’éprouvent plus aucune difficulté à se nourrir. On a également découvert que la viande et la graisse de ces mammifères marins contenaient des polluants et des substances toxiques nocives pour la santé. Alors, pourquoi continuer cette pratique barbare vide de sens? « Par tradition » répondent ceux qui y participent, sans se poser plus de questions… Aujourd’hui, cette fête célèbre juste le plaisir de tuer.

Un bain de sang

L’ONG Sea Sheperd lutte activement depuis plusieurs années contre cette pratique ancestrale. Des membres de l’association se sont infiltrés aux îles Féroé lors du Grindadráp. Ils ont diffusé des photos et vidéos du massacre qu’ils ont observé sur leurs réseaux sociaux. Si vous avez le cœur bien accroché, vous pouvez les visionner sur la page Facebook de l’association. On y voit des centaines de baleines et dauphins échoués morts, décapités sans pitié, un fjord complètement ensanglanté,… Ces scènes d’horreur nous donnent envie de vomir. Comment peut-on encore laisser faire ça en 2018?

Pourquoi personne ne fait rien?

Les îles Féroé forment une entité indépendante du Danemark. L’archipel n’est pas membre de l’Union Européenne et échappe au règlement européen qui bannit ce type de chasse. L’association Sea Sheperd fait pression pour que le Grindadráp soit interdit. Suivez leurs actions et soutenez-les sur leur site Internet pour que cet acte de barbarie devienne rapidement une tradition oubliée…

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.