Home Lifestyle Animaux Elles ont transformé leur amour des chiens en métiers de rêve

Elles ont transformé leur amour des chiens en métiers de rêve

Les chiens, vous les aimez un peu, beaucoup, à la folie… Au point d’en faire votre métier? Sans forcément suivre de longues études de vétérinaire, ni même devenir toiletteuse ou promeneuse, ces six entrepreneuses au poil ont créé la carrière de leurs rêves en s’inspirant de leurs compagnons à quatre pattes.

Maureen Louys, c’est le rayon de soleil des fans de « The Voice », qui regardent l’émission tant pour découvrir de nouveaux talents que pour la bonne humeur contagieuse de sa présentatrice. Mais c’est aussi une fille d’indépendants, qui lui ont instillé l’esprit d’entreprendre dès son plus jeune âge, et sur la lancée de sa soeur ainée Barbara, qui a lancé sa marque de bijoux éponyme, Maureen a aussi décidé de se mettre à créer. Le créneau de sa marque, Who’s That Dog? Les accessoires pour chiens faits mains, entre colliers aux imprimés atypiques et noeuds papillons chic et originaux, aussi jolis sur un mâle que sur une femelle. Ainsi que Maureen l’explique, elle-même heureuse dog mom de deux teckels (Juliette et Sidonie), Who’s That Dog, « c’est à l’origine l’histoire d’un collier pour chien au motif écossais que je voulais absolument pour mon teckel Juliette. Le genre de collier qu’on imagine sur les chiens dans les films de Disney. J’avoue, c’est mon côté fan de La Belle et le Clochard… ».

J’ai cherché ce modèle partout mais je ne le trouvais pas, et j’ai alors décidé de le faire moi même, parce que c’est comme pour tout, quand j’ai une idée dans la tête… De fil en aiguille, j’ai eu envie d’en faire d’autres, avec d’autres matières et d’autres motifs, et j’y ai pris goût ».

Et sa clientèle aussi: face au succès de ses accessoires, Maureen a aujourd’hui élargi sa gamme, proposant désormais également laisses, médailles, mais aussi un assortiment de biscuits et snacks pour chiens, ainsi qu’une gamme de cosmétiques. Parce que Fluffy mérite bien un baume spécial coussinets soyeux, un shampoing pomme-kiwi ou fruits rouges ou encore un parfum truffe des îles pour que le pelage de votre chien chéri fleure bon le monoï, le kiwi ou les fruits rouges. Trop wouf? Et pourtant, le marché des animaux de compagnie est en pleine croissance, et la Belgique n’est pas en reste, marques et adresses dédiées se multipliant aux quatre coins du pays.

Une idée givrée

Lors de ses études, la Gantoise Tineke Bracke avait choisi de combiner un cursus en communication à une académie de mode en cours du soir, symptôme d’une passion pour la création qu’elle a toujours eue en elle. « J’aurais dû me douter que mon premier travail dans une banque n’allait pas me convenir », sourit-elle, même s’il ne lui a pas fallu longtemps pour retomber sur ses pattes et trouver un emploi qui lui correspondait mieux, d’abord au sein du fournisseur de pralines le plus connu du royaume, puis dans le secteur de la beauté. « J’étais en charge de développer les produits de A à Z avec l’aide de spécialistes, des formules jusqu’au packaging, et je n’aurais pas pu rêver meilleure formation pour lancer Smoofl ». Smoofl?

Quand on a adopté notre chien, Bacchus, mon compagnon et moi nous sommes mis en quête de friandises pour le gâter. J’ai passé des heures sur des boutiques en ligne et des comptes sur les réseaux sociaux, et je me suis retrouvée happée dans l’univers bienveillant et joyeux des « dog moms ». Non seulement j’en suis devenue une, mais en prime, j’ai eu envie de contribuer activement à cette communauté en créant ma propre marque ».

Soit Smoofl, donc, fournisseur de glaces pour chiens, pensées pour être délicieuses, bien sûr, mais aussi esthétiquement plaisantes, et présentées dans des emballages à mille lieues du plastique criard de la plupart des bonbons et jouets pour chiens.

« J’ai approché le développement des produits Smoofl avec les mêmes exigences que lorsque je travaillais dans la beauté. J’avais envie d’un produit qui soit bon, qui sente bon, et qui ait aussi un joli emballage. On a travaillé avec des experts en glaces pour développer les recettes, en prenant en compte le métabolisme canin. Chacune de nos glaces contient à peine autant de calories qu’une demi banane, et elles sont évidemment sans lactose ni graisses ». Une recette qui séduit autant les chiens que leurs maîtres s’il faut en croire les nombreuses photos postées sur Instagram où ces derniers posent fièrement en offrant un bâtonnet glacé à leur canidé préféré. Si le bestseller reste la glace à la fraise, le parfum beurre de cacahuètes, qui vient d’être lancé, risque bien de lui faire de la concurrence…

Lire aussi: 10 races de chiens qui s’adaptent parfaitement à la vie en appartement

Liège, Eldorado pour les canidés?

De l’autre côté du pays, à Saint-Nicolas, en région liégeoise, Laura et son compagnon Anthony ont lancé leur Patte’isserie, qui, comme son nom l’indique, est dédiée au meilleur ami de l’homme. Un projet inspiré par Poppy, leur Berger Malinois, qui a également le rôle de testeuse attitrée pour chaque nouvelle recette. Cookies, biscuits, petits gâteaux, mais aussi éclairs, avec un niveau d’exigence aussi élevé que s’ils cuisinaient pour des humains. Comme l’explique Laura, « à l’heure où l’humain cherche à avoir une alimentation plus saine, tournée vers le bio et le local, nous avons jugé qu’il n’y avait pas de raison pour que nos compagnons bénéficient des mêmes bienfaits ».

Nous nous sommes imposées quelques contraintes au lancement de notre activité : un maximum de produits bios; un maximum de produits locaux. Beaucoup de nos légumes et herbes, le lapin et les œufs sont produits dans notre jardin : il n’y a pas plus local ! ».

Lire aussi: Cette patte’isserie liégeoise crée des biscuits pour chiens artisanaux, bio et locaux

Liège serait-elle un Eldorado pour les chiens? Outre cette Patte’isserie alléchante, ces derniers mois, la Cité ardente a également accueilli l’implantation d’un service de taxi canin, lancé par Sandrine, Liégeoise d’adoption qui transporte petits et grands animaux de leur domicile au cabinet du vétérinaire ou chez la toiletteuse. Sans oublier l’ouverture remarquée de Paco & Co, initiative hybride lancée par une toiletteuse canine qui a eu l’idée géniale de combiner Dog Café et crèche pour chiens en plein coeur de Liège. Parce qu’après tout, il ne vous viendrait pas à l’idée de laisser votre bambin seul à la maison pendant que vous allez travailler, alors pourquoi abandonneriez-vous votre compagnon à quatre pattes alors qu’il peut être choyé en compagnie de ses congénères le temps que vous enchaîniez métro-boulot?

Des peintures qui ont du chien

Tout aussi créative, mais dans le sens plus artistique du terme, Romina De Gregorio a quant à elle choisi de lancer « Arty Dog », soit son service d’artiste peintre canin, pour donner vie à Médor sur la toile et vous offrir un souvenir unique et artistique de votre chien chéri. Après quinze ans dans le secteur de l’édition, Romina a eu envie de se dégourdir les pattes, et c’est tout naturellement que cette mordue de dessin et de peinture, grande amoureuse des chiens, a imaginé son métier rêvé.

« Immortaliser les chiens c’est un peu leur rendre hommage. Je les peins comme si c’étaient des grands monsieurs ou des grandes dames, de manière très frontale pour leur donner une certaine prestance. Mes portraits se veulent joyeux car pour moi le chien, c’est la personnification de la joie » sourit-elle, soulignant que vu le lien précieux qui se crée entre les maîtres et leurs chiens, peindre ces derniers, c’est comme ouvrir une fenêtre sur l’intimité de leurs humains. Qui les aiment, les chérissent, ont envie de les gâter… parfois même, en n’hésitant pas à créer leur propre métier pour ce faire. Parce qu’après tout, le meilleur ami de l’homme (et de la femme) le vaut bien!

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.