Home Lifestyle Adresses TESTE POUR VOUS: Dans la peau d’un ‘Soigneur d’un jour’ à Pairi...

TESTE POUR VOUS: Dans la peau d’un ‘Soigneur d’un jour’ à Pairi Daiza

Juliette Gregoire

Qui n’a jamais rêvé de se glisser dans la peau d’un soigneur pour approcher au plus près les animaux et vivre un moment privilégié avec eux? C’est aujourd’hui possible grâce à la formule ‘Soigneur d’un jour’ proposée par le parc Pairi Daiza! Juliette, journaliste, a pu tester l’expérience…

08h45: voici l’heure précise à laquelle j’ai rendez-vous avec Tom – l’un des 72 soigneurs et notre guide du jour – à l’entrée du parc. A mon arrivée, je fais donc connaissance avec les 5 autres aventuriers du jour qui, comme moi, auront la chance d’entrer dans les coulisses et de voir l’envers du décor.

On met notre crème solaire, on enfile notre jolie casquette qui nous permet de bien nous identifier, et nous voilà partis pour une journée qui s’annonce inoubliable!

A peine entrés dans le parc, nous sommes frappés par le calme qui y règne à cette heure-là. En effet, les portes n’ouvrent officiellement qu’à 10h00, nous sommes donc seuls et avons du coup une vision tout à fait différente du domaine.

Une rencontre impressionnante

Nous commençons la journée par un arrêt dans l’enclos des potamochères – des sortes de petits sangliers. Tom nous explique que 60% du travail du soigneur consiste à nettoyer et préparer les enclos des animaux.

Nous retroussons donc nos manches pour remettre en état l’espace qui leur est réservé. Nous en profitons aussi pour enfouir de la nourriture sous terre afin qu’ils puissent creuser – et cachons ensuite des graines dans des sortes de grandes balles qu’ils feront ensuite rouler.

Le but? Faire bouger au maximum les potamochères et les occuper durant la journée.

Après cette première étape, nous nous dirigeons doucement vers l’un des enclos les plus appréciés du parc: celui des éléphants.

Nous faisons alors la rencontre de Nicolas qui s’occupe d’eux depuis plusieurs années maintenant. Il nous explique en détails en quoi consiste son métier, quelle est sa relation avec les animaux et nous donne quelques anecdotes impressionnantes:

Nous avons ainsi appris qu’un éléphant consomme en moyenne 150 à 200kg de nourriture et boit plus de 100 litres d’eau chaque jour! Autre chiffre fou, une seule bête produit quotidiennement +- 110kg d’excréments…

Nous dispersons ensuite des carottes et des cacahuètes un peu partout avant de faire enfin LA rencontre avec Praya – une éléphante sauvée d’un cirque et qui se reconstruit petit à petit à Pairi Daiza.

Chacun à notre tour, nous nous approchons d’elle et lui donnons un morceau de banane qu’elle attrape avec sa trompe qui est tout de même constituée de plus de 100 000 muscles… C’est juste dingue, un moment dont on se rappellera longtemps!

Nicolas clôture la visite avec une phrase qui témoigne bien de son implication et de son amour pour les éléphants dont il s’occupe tous les jours:

Si demain, on me dit qu’on n’a plus besoin de moi parce qu’on libère tous les animaux et qu’on replace les éléphants dans leur milieu naturel, je serais vraiment le plus heureux du monde!

Malheureusement, à cause du braconnage et de la déforestation, cette solution est loin d’être envisageable pour le moment…

Nettoyer, nourrir, câliner…

Tom nous emmène ensuite dans différents enclos, dont celui des lémuriens. Nous nous y arrêtons pour une partie un peu moins fun mais ultra importante: le nettoyage.

Car, comme expliqué plus haut avec les potamochères, c’est aussi ça le rôle du soigneur: s’assurer que l’animal se sente bien dans son habitat et surtout qu’il puisse s’y divertir.

Heureusement, après l’effort, le réconfort comme on dit! Nous avons droit à un petit moment privilégié avec les lémuriens qui grimpent littéralement sur nous. Que ce soit la maman, le papa ou même les bébés, c’est hallucinant de voir à quel point ces animaux sont familiers avec l’être humain. Attention toutefois à vos affaires car ils sont très joueurs et parfois même un peu voleurs…

Nous irons ensuite nourrir les girafes, caresser les tapirs et admirer les pandas roux, ces magnifiques animaux qui ressemblent un peu à des petits renards et qui sont juste à tomber par terre!

Quelques souvenirs de ces jolis moments partagés:

1 / 6
Comment ne pas tomber sous le charme de la jolie frimousse du panda roux?
Il faut toujours tenir sa main à plat pour nourrir les pandas roux!
Les bébés lémuriens sont déjà bien à l’aise avec les visiteurs!
Les girafes peuvent mesurer jusqu’à 6 mètres de haut!
Le tapir est un animal qui adoooore les caresses!
Nettoyer les enclos, c’est aussi une grande partie du métier de soigneur!
Comment ne pas tomber sous le charme de la jolie frimousse du panda roux?
Comment ne pas tomber sous le charme de la jolie frimousse du panda roux?
Il faut toujours tenir sa main à plat pour nourrir les pandas roux!
Il faut toujours tenir sa main à plat pour nourrir les pandas roux!
Les bébés lémuriens sont déjà bien à l’aise avec les visiteurs!
Les bébés lémuriens sont déjà bien à l’aise avec les visiteurs!
Les girafes peuvent mesurer jusqu’à 6 mètres de haut!
Les girafes peuvent mesurer jusqu’à 6 mètres de haut!
Le tapir est un animal qui adoooore les caresses!
Le tapir est un animal qui adoooore les caresses!
Nettoyer les enclos, c’est aussi une grande partie du métier de soigneur!
Nettoyer les enclos, c’est aussi une grande partie du métier de soigneur!

Moment de complicité avec les phoques

Dernier arrêt avant de rendre notre casquette de ‘Soigneur d’un jour’: les phoques.

Ils sont 12 et, cet été, ils étaient notamment entre les mains d’Elise, une jeune étudiante qui a suivi 4 mois de formation et qui occupe le poste depuis un peu plus d’1 mois.

Elise nous installe les uns à côté des autres, assis en indien. Nous comprenons alors de suite pourquoi dans le mail de confirmation, on nous demandait de porter un pantalon…

Un à un, les phoques se ruent sur nos jambes et se baladent autour de nous – attirés par de la nourriture évidemment que la soigneuse leur tend.

Pourtant réputés comme étant peureux, on peut voir que les mammifères sont très à l’aise et ont une réelle confiance envers Elise.

Gros fous rires mais surtout un très joli moment qui restera longtemps dans nos mémoires:

Mon ressenti

Personnellement, j’ai ADORÉ cette expérience et je la conseille à tous ceux qui aiment les animaux.

Ca m’a permis de me rendre compte, contrairement à certaines idées reçues sur les parcs animaliers, que le bien-être animal est ici bien plus qu’une priorité.

Les moyens mis en place aussi par Pairi Daiza, que ce soit à travers le parc ou via la Fondation, sont eux-aussi orientés vers le bien-être et la protection des nombreuses espèces qui y vivent.

Enfin, j’ai pu voir aussi différentes facettes du métier de soigneur qui est vraiment magnifique, mais que l’on ne peut exercer sans passion. On sent bien, à chaque fois que l’on rencontre un soigneur, qu’il vit pour les animaux et qu’il les a dans le sang. Et même si c’est parfois difficile – physiquement surtout – ils gardent tous cette flamme qui les anime.

Combien ça coûte?

Alors c’est vrai que l’expérience ‘Soigneur d’un jour’ constitue un budget assez conséquent: comptez 250 euros par personne pour la journée.

Maintenant, quand on y regarde de plus près, c’est un moment hors du temps qui nous est offert. Il y a aussi la présence d’un soigneur qui répond à toutes nos questions et qui nous guide tout au long de la journée.

Et dans ce prix, vous avez également l’entrée du parc, le parking et un repas – entrée, plat, dessert et une boisson – compris.

Il est important aussi de souligner que l’argent récolté via cette expérience insolite est reversé en partie à la fondation qui lutte continuellement pour le bien-être animal à travers différentes actions que vous pouvez retrouver sur le site internet.

Pour info, en 2018, la Fondation a consacré 3 millions d’euros à la protection de la nature et des espèces en Belgique, mais aussi à l’étranger. Ce montant est d’ores et déjà dépassé pour 2019.

Vous aussi vous voulez vous glisser dans la peau d’un soigneur le temps d’une journée? Retrouvez toutes les infos ICI.

D’autres expériences testées pour vous:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.