Home Lifestyle #TuSerasUnHommeMonFils: une vidéo pour impliquer son fils contre le sexisme

#TuSerasUnHommeMonFils: une vidéo pour impliquer son fils contre le sexisme

Les inégalités et les violences faites aux femmes ne disparaîtront pas sans la participation des hommes. Impliquer la gent masculine dans le changement grâce à l’éducation est le but de la campagne vidéo #TuSerasUnHommeMonFils de la Fondation des Femmes.

Avec #MeToo et #BalanceTonPorc, la parole des femmes s’est libérée mais tant que les inégalités et les violences ne seront que l’affaire des femmes, les choses ne changeront pas! Les hommes aussi doivent prendre part à cette (r)évolution. Comme l’explique si bien la Fondation des Femmes: « le harcèlement et les violences faites aux femmes, ce n’est pas que l’affaire des femmes ». Pour inclure les hommes dans ce combat, la Fondation des Femmes vient de lancer une vidéo de sensibilisation à l’égard des mecs, #TuSerasUnHommeMonFils!

Faire de son fils un homme respectueux

Le spot de 45 secondes enchaîne les images de pères et de fils avec en toile de fond la voix du rappeur Oxmo Puccino récitant une adaptation du poème de Rudyard Kipling Tu seras un homme, mon fils. « Si tu sais soutenir, sans vouloir dominer. Que tu peux être fort, sans être violent (…) Tu seras un homme mon fils. Si tu es capable de regarder une femme sans qu’elle ait à craindre ton regard. (…) Si tu refuses qu’on humilie ta mère, ta sœur, ou tes amies, comme toutes les femmes que tu croiseras dans ta vie. Alors ce jour-là, oui, tu seras un homme mon fils » porte la voix du rappeur.

Une question d’éducation

#TuSerasUnHommeMonFils met en lumière à quel point l’éducation est primordiale pour faire de nos enfants des hommes respectueux et non pas des machos. Une étude Kantar présentée à l’occasion du spot vidéo révèle (malheureusement) à quel point les stéréotypes ont encore la vie dure. 58% des hommes de moins de 35 ans pensent « qu’être un homme, c’est être le meilleur » et 37% pense « qu’être un homme, c’est de ne pas pleurer« . Mais pour avancer, voyons le positif, le sondage révèle que 97% des personnes interrogées (soit 77% des femmes et 70% des hommes) estiment que le changement pour l’égalité femmes-hommes est « une affaire de femmes autant que d’hommes« .

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.