Home Lifestyle Société L’inégalité hommes-femmes, une injustice vieille comme le monde

L’inégalité hommes-femmes, une injustice vieille comme le monde

a plastic toy tyrannosaurus rex eating a bouquet of red roses on a vibrant green curtain and pink background. Minimal funny and quirky pop still life photography; Shutterstock ID 1013196445

Inégalité salariale, sexisme, harcèlement… Le combat est encore long en 2018 pour atteindre l’égalité des sexes. Et peut-être que si les choses prennent tellement de temps à changer, c’est parce que l’inégalité hommes-femmes est aussi vieille que le monde. 

C’est en tout cas la théorie avancée par l’illustratrice Soledad Bravi et la reporter Dorothée Werner dans leur nouveau livre, «Pourquoi y a-t-il des inégalités entre les hommes et les femmes?». Parce que si on comprend d’où les inégalités viennent, elles sont plus faciles à combattre. Même si elles remontent à des milliers d’années… En effet, ainsi que les deux conceptrices de l’ouvrage l’expliquent, les inégalités datent de la nuit des temps puisque dès les débuts de l’humanité est ancré le principe que seul le sperme de l’homme suffit à faire des bébés et que la femme n’est qu’un simple réceptacle. Une conception sacrément réductrice et qui parvient pourtant à persister depuis des milliers d’années.

Vers la fin de l’inégalité?

« On en oublie dans ce récit que la maman a une graine sans laquelle il ne se passerait rien, a rappelé Dorothée Werner au site Metrotime. C’est de cette idée fausse et tronquée que découle toute une série de représentations sur la place de l’homme et de la femme dans le monde. Comme le fait qu’elle soit passive, lui actif et qu’il s’occupe d’assurer la survie de l’espèce ». Une espèce qui a fait des progrès, tout de même, depuis l’époque odieuse où les seigneurs avaient le droit de violer la mariée le soir de sa nuit de noces. Mais où de nombreux combats restent encore à mener. Et Dorothée Werner de souligner que pour que les choses changent, il faut une « écoute non dogmatique. Les féministes ont tout à perdre à se taper sur la gueule entre elles. Il faut aussi impliquer les hommes dans ce combat ».

Lire aussi: 
L’inégalité salariale en 5 chiffres étonnants
Amnesty dénonce le harcèlement et le sexisme dans les lieux publics
Comment la culotte taille haute est devenue symbole de féminisme

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.