Home Lifestyle 7 solutions pour arrêter de ruminer avant de s’endormir

7 solutions pour arrêter de ruminer avant de s’endormir

Le coup de téléphone pour la facture d’électricité, le rendez-vous important du lendemain au boulot, ces deux missions encore en attente, les courses, les enfants voire la tenue du lendemain… Une fois la tête posée sur l’oreiller impossible de stopper ce flot continu d’informations, de questions ou d’obligations qui inondent votre esprit. Alors, plutôt que de continuer à lutter dans le noir contre les insomnies et les difficultés d’endormissement, voici quelques astuces pour permettre à son cerveau de découvrir le mode off.

Se concentrer

Le plus complexe face à cette difficulté de lâcher prise est de ne pas plonger dans un demi-sommeil angoissé où les reflexions nébuleuses s’enchaînent. Reprenez le contrôle de votre esprit en analysant ce que vous vivez. Plutôt que de tenter à tout prix de fermer très fort les yeux pour gagner un maximum d’heures de sommeil, ne combattez pas et écoutez-vous. Tentez de comprendre: qu’est-ce qui tourne en boucle dans votre tête? Qu’est-ce qui est plus susceptible de vous tracasser une fois sous la couette? En apprenant à vous connaître, vous pourrez lutter plus efficacement et de manière pratique contre ce qui empoisonne vos nuits.

Régler ce qui peut l’être

Le temps de songer à ce qu’il faudrait faire aurait bien souvent été suffisant pour l’accomplir. Si votre souci est purement pragmatique et que vous stressez concernant des actes concrets à poser, ne misez pas sur un bon planning et arrêtez simplement de procrastiner. Ce mail remis à demain vous fait peut-être gagner du temps sur le moment, mais certainement pas de l’énergie s’il vous maintient éveillé deux heures supplémentaires.

Réaliser une to-do list

Et si la peur d’oublier un élément important ou même un détail vous empêche malgré tout de rejoindre le pays des rêves, notez tout ce qu’il vous faudra réaliser à court ou moyen terme sur une feuille, voire placez des rappels directement dans votre agenda. Cela permettra à votre esprit de cesser d’être en alerte, à se répéter en continu quoi faire.

Se dépenser

Parfois votre corps vous donne l’illusion d’être fatigué mais vous n’êtes pas suffisamment épuisé physiquement pour parvenir à couper court aux idées qui vous assaillent. Défoulez-vous, quelle que soit la manière. En dansant une heure en plein milieu de votre salon, en pratiquant la boxe ou le yoga, peu importe. Ces moments de sport vous offriront des pauses où faire le vide, tout en procurant à votre organisme une fatigue saine bienvenue.

Trouver son rituel

Impossible de déconnecter en quelques secondes après une journée ultra-intensive. Placez-vous dans une optique de repos, grâce à une routine qui fera baisser la pression tout en douceur. Qu’il s’agisse d’écouter de la musique douce, de réaliser une courte balade en pleine nature, de prendre un bain brûlant ou de rester assise quelques instants sans rien faire, l’essentiel est de trouver la méthode qui vous convient.

Se relaxer

La méditation est particulièrement efficace pour apprendre à ne pas se laisser court-circuiter par un trop-plein de pensées. Si la technique ne vous convainc pas ou vous semble trop fastidieuse, travaillez votre respiration. Elle est la clé pour apaiser et détendre l’organisme. Pratiquez des respirations en 5 temps. 5 secondes pour inspirer, puis 5 secondes pour expirer. Ce rythme non naturel permet de rester focalisé sur son souffle et calme progressivement le corps.

Contrer les pensées négatives

Vous vous savez particulièrement encline à ruminer sur l’oreiller, alors pourquoi ne pas dès lors vous prendre à votre propre jeu?  À la manière de Peter Pan au Pays Imaginaire, choisissez votre pensée agréable, celle qui vous permettra de vous envoler vers le monde des rêves. Si déjà se focaliser, autant que ce soit sur un moment de bonheur à venir, un fantasme ou un souvenir heureux. #DuChocolatAHawaï.

D’autres conseils pour un sommeil au top:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.