Home Food Congeler ses légumes: 6 règles à suivre pour devenir la pro du...

Congeler ses légumes: 6 règles à suivre pour devenir la pro du congélo

TKK Erbsen in geoffneter Packung, Erbsen tiefgefroren, heller Holzuntergrund, Holztisch
Vous souhaitez congeler vos légumes? Bonne idée, mais attention, on ne fait pas ça n’importe comment. Eh oui, tous les légumes ne sont pas bons à finir en Mr. Freeze. On fait le point sur cette astuce qui permet de garder ces aliments frais et riches en vitamines.

Aujourd’hui plus que jamais, consommer de saison est devenu primordial. Sauf que bon, les betteraves et le céleri-rave, c’est bon un moment, hum hum. Dans ce cas, on anticipe et on en profite pour passer par la case congélateur. Mais comment ça marche, en fait? Quels légumes peut-on congeler? Les congèle-t-on crus ou cuits? Combien de temps peut-on les garder? Présentation des 6 règles pour devenir la reine des légumes congelés.

Règle numéro 1: on ne congèle que du frais

Oubliez tout de suite: congeler ce potiron qui est en train de dépérir dans le fond de votre réfrigérateur n’est pas une super idée; même si c’est évidemment mieux que de les jeter, cuisinez-les plutôt directement en soupe, par exemple, si vous avez le temps et puis seulement congelez cette dernière. Si vous choissisez de congeler vos légumes, préférez du frais et de la qualité. Autre conseil: mettre des légumes qui ne sont pas arrivés à maturité au congélateur ne les fera pas mûrir, au contraire, le petit goût amer sera toujours bien présent et ça… Beeeerk!

Règle numéro 2: on s’assure de la température de son congélateur

Pour congeler vos légumes, assurez-vous que votre congélateur soit à une température minimum de -18°C.

Règle numéro 3: on blanchit avant de congeler

Avant de finir au congelo, les légumes doivent être soigneusement lavés et ensuite blanchis. Cela signifie qu’en fonction du légume, ce dernier doit être plongé dans de l’eau bouillante et passé ensuite rapidement sous l’eau froide. Cela permet une meilleure conservation à tous les niveaux, que ça soit par rapport à sa couleur, sa texture ou son goût.

Attention, un blanchiment trop long altèrera le goût de vos aliments! Les asperges demandent à être blanchies 2 à 3 minutes, de même pour les petits pois, les courges ou encore les brocolis, alors que le maïs et les choux de Bruxelles sont à 3, 4 minutes.

Règle numéro 4: on congèle par petites portions

Congeler par petites portions présente un avantage non-négligeable: le froid s’en empare plus vite, ce qui évite à la température du congélateur de trop varier. C’est également plus simple à la décongélation.

Règle numéro 5: on garde le tout au congélo’ maximum un an

Mettre au congélateur ne veut pas dire que l’on met pause sur la durée de vie de ces aliments. Heureusement, avec les légumes, on a le temps de voir venir la date fatidique de leur décès puisqu’ils se conservent jusqu’à un an (grand maximum).

Règle numéro 6: tous les légumes ne sont pas faits pour la congélation

Ces légumes, ce sont les aubergines, les radis, la salade, les tomates, les concombres ou encore les courgettes. La raison? Ils sont riches en eau et ne font donc pas bon ménage avec le congélo, puisqu’ils se mettent à dégorger cette eau au moment de la décongélation. Evidemment, rien ne vous empêche de tenter la congélation malgré tout, mais le résultat n’est pas garanti.

Opter pour la case congélation est un bon moyen de lutter contre le gaspillage et en plus, ça permet de varier le contenu de son assiette, que l’on soit en pleine saison du légume en question ou non. Si on n’a pas eu le temps de congeler son légume en été, alors on mise sur ceux de saison. Aussi simple que ça!

A lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.