Home Culture TheVivi, le candidat exclu de The Voice France, répond en chanson aux...

TheVivi, le candidat exclu de The Voice France, répond en chanson aux détracteurs

©Capture d'écran YouTube

TheVivi, c’est le candidat de The Voice France qui a fait parler de lui en raison d’une série de tweets polémiques datant de 2017. Exclu du programme pour cette raison, il répond aujourd’hui en chanson à celles et ceux qui ont tenté de le démolir sur les réseaux sociaux.

En 2017, TheVivi avait posté des tweets racistes et homophobes; un faux-pas que la production de The Voice France n’a pas accepté, prenant la décision d’éliminer sur le champ le jeune homme aujourd’hui âgé de 21 ans.

Lire aussi: Un candidat de The Voice France exclu pour propos homophobes et racistes

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par TheVivi (@vincent_thevivi)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Une réponse en chanson

Après des excuses vaines sur son compte Instagram, le jeune artiste a cette fois-ci décidé de s’exprimer sur l’ampleur de cette polémique sur YouTube. À travers un titre intitulé “Grandir”, il revient sur ses tweets qui ont causé beaucoup de tort autour de lui. Il rappelle également qu’il a aujourd’hui grandi et appris de ses erreurs. Je suis devenu différent, l’humour que t’as pu lire ne me fait plus rire maintenant. Arrêtez vos polémiques, je sais qu’ça fait cliquer, et pour vous qu’c’est bénéfique. J’en ai marre de devoir me justifier pour des trucs que j’regrette et que j’n’ai pas supprimé vite.

Pas besoin d’convaincre tout le monde 2021, j’ai plus d’conneries dans mon cartable, cartable, Spiderman, comme un pyromane j’ai cramé la toile”,

chante TheVivi dans son clip. “Si on t’condamne pour chaque connerie ça ferait longtemps qu’tu serais mort”, ajoute-t-il, rappelant que chaque être humain peut faire des erreurs au cours de sa vie.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le clip a déjà été vu près de 150 000 fois. Qu’on aime ou qu’on déteste, une chose est sûre: il fallait oser répondre de cette manière à ses détracteurs!

Lire aussi: