Home Culture Cinéma OUT: le premier court-métrage Pixar dont le héros est homosexuel

OUT: le premier court-métrage Pixar dont le héros est homosexuel

Youtube

Il y a peu Pixar introduisait son premier personnage homosexuel – secondaire et transpirant, au passage, merci les clichés – dans son film d’animation “En-Avant”. Aujourd’hui, le géant de l’animation dévoile un court-métrage touchant dont le personnage principal est ouvertement homosexuel, intitulé “Out”.

Le nom du court-métrage met la puce à l’oreille quant au sujet traité: la tâche difficile qu’est d’assumer aux yeux de tous son orientation sexuelle; “être out” désignant une expression pour parler d’une non-dissimulation de cette dernière ou de son identité de genre. Dans “Out”, Greg, le héros de l’animation, tente de cacher son homosexualité à sa mère.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Une grande première

Sur la plateforme Disney+, Pixar a mis en ligne le court-métrage “Out”. D’une durée de 9 minutes, ce dernier raconte l’histoire de Greg et de son chien Jim. Se retrouvant piégé dans le corps de son toutou, Greg va réaliser que pour être pleinement heureux dans sa vie, il n’a pas le choix: il doit révéler son homosexualité, son grand secret.

Lire aussi: Disney+ débarque (enfin) en Belgique à partir de septembre

Steven Clay Hunter, que l’on connaît pour les effets visuels des animations “Le Monde de Dory” et “Hercule”, s’est occupé de la réalisation et Jake Monaco, connu pour avoir travaillé sur la série “Fourchette”, a géré la mise en musique. Un travail minutieux dont le résultat ne peut qu’être applaudi, tant sur la fond que la forme. En effet, développé par SparkShorts, le studio indépendant de Pixar, ce court-métrage est le premier de la firme à aborder la thématique de l’homosexualité comme trame principale. Cette fois-ci, pas de gros clichés comme pour le personnage de Specter, la policière cyclope lesbienne de “En-Avant”, juste un protagoniste auquel il est possible de s’identifier et qu’est-ce ça fait du bien! Avec ça, Pixar fait un grand pas en avant et on ne peut qu’applaudir la démarche!

Lire aussi: 

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.