Home Culture Livres Flair Book Club: « Ne t’enfuis plus », le polar haletant qui glace le...

Flair Book Club: « Ne t’enfuis plus », le polar haletant qui glace le sang

ne t'enfuis pas - harlan coben

Faut-il encore présenter Harlan Coben, un des maîtres incontestés du roman policier? Avec « Ne t’enfuis plus », il signe un polar magistral sur fond de drogue, d’embrigadement sectaire et de secrets de famille.

Le résumé

« Simon fixait des yeux la mendiante qui massacrait l’héritage de John Lennon. Les cheveux emmêlés, les joues creuses, elle était maigre comme un clou, sale, en haillons, cassée, perdue, sans toit ni loi. 

C’était aussi sa fille, Paige« .

New York, aujourd’hui. Pour un père, il n’est pas de pire cauchemar que celui que vit Simon : après des mois de silence, voilà qu’il retrouve sa fille, sale et amaigrie, en train de faire la manche en plein Central Park. Comment Paige a-t-elle pu passer de petite fille sage à cette junkie prête à tout pour obtenir sa dose d’héro ? A vrai dire, il a une petite idée sur la question : son camé de petit ami, Aaron, est de toute évidence responsable de sa déchéance. Simon est bien décidé à ramener sa fille à la maison, coûte que coûte. Lorsque Aaron s’interpose entre eux, il le frappe. Mais trop tard, il a suffi de quelques secondes pour que Paige s’enfuie de nouveau…

Trois mois plus tard, la police frappe à sa porte. Aaron a été assassiné dans le taudis du Bronx qu’il partageait avec Paige. Cette dernière demeure quant à elle introuvable. Coupable ou en danger ? Prêts à tout pour retrouver leur fille, Simon et son épouse Ingrid s’aventurent dans les bas-fonds de NY. Leurs pas croisent ceux d’une détective privée, Elena Ramirez, qui recherche un certain Henry Thorpe, jeune homme de Chicago disparu qui aurait été en contact avec Paige. Bientôt s’ajouteront d’autres noms, des disparus, mais aussi des victimes de meurtre qui, bien que d’horizons différents, semblent tous se connaître.

Quel mystérieux lien entretiennent tous ces jeunes gens – exclusivement des hommes, à l’exception de Paige ? Dans quelle sombre histoire a-t-elle bien pu se fourrer ?

Pourquoi on a aimé?

Qui n’a jamais pris de mauvaises décisions, aimé la mauvaise personne? Pour Paige, ces mauvais choix vont avoir des conséquences tragiques et on ne peut pas s’empêcher de compatir avec elle (et de s’identifier un peu aussi à son parcours de fille sage qui a pris un mauvais tournant). Les romans d’Harlan Coben sont sans surprise, dans le sens où sa maîtrise du suspense et des twists imprévus est constante, mais on apprécie tout particulièrement la trame narrative de celui-ci. Peut-être parce qu’entre drogues, secte et secrets de famille, il a tout les éléments juteux de nos programmes télé préférés? Peut-être parce qu’on ne peut pas s’empêcher de se dire que notre père (ce héros) se lancerait aussi à notre poursuite pour nous sauver? En tout cas, le roman est plus que réussi et c’est pile le genre de livre qu’on offre à Chéri pour mieux le lui piquer ensuite.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.