Home Culture Livres Flair Book Club: « La Cage Dorée », la revanche parfaite signée Camilla Läckberg

Flair Book Club: « La Cage Dorée », la revanche parfaite signée Camilla Läckberg

Parce que chez Flair, on adore tout partager avec nos lectrices,  on a créé la rubrique « Flair Book Club » où l’on vous fait part de nos coups de cœur littéraires. Aujourd’hui, on vous parle de « La Cage Dorée », le nouveau Camilla Läckberg, qui s’éloigne pour une fois de Fjällbacka, mais parvient tout de même à nous happer dès les premières pages.

Le résumé

Un mari parfait, une fille adorable et un appartement de luxe dans un des quartiers les plus chics de Stockholm. Faye semble tout avoir.

Mais de sombres souvenirs de son enfance à Fjällbacka la hantent et elle se sent chaque jour un peu plus prisonnière d’une cage dorée. La femme forte et ambitieuse qu’elle était autrefois, a tout abandonné pour Jack. Lorsqu’il la trahit, son univers s’effondre. Du jour au lendemain, elle se retrouve sans rien. D’abord complètement anéantie, elle décide de rendre coup pour coup et se met à échafauder une vengeance impitoyable.

Le destin poignant d’une femme trompée et exploitée qui reprend sa vie en main.

Pourquoi on aime

Il y a des auteurs dont on attend chaque nouveau livre avec impatience et Camilla Läckberg en fait définitivement partie. Personne ne manie comme elle une plume acérée, qui emmène le lecteur de twist en twist, et cela ne fait aucun doute: l’auteure venue du froid est la reine incontestée des romans glaçants, mais qui parviennent aussi à nous faire rire et à être même parfois, un peu romantique. Un cocktail explosif qui fait mouche à chaque livre.

Ici, l’intrigue se passe à Stockholm, certes, mais Fjällbacka n’est jamais bien loin, et on se passionne pour le destin de Faye. Car qui après tout n’a jamais rêvé de se venger d’un mec qui l’aurait trompée? Pour Faye, la vengeance se mange brûlante, mais fait froid dans le dos quand même, et on se délecte de chaque page, jusqu’au twist final.

Trahison, rédemption, et message féministe en toile de fond, « La Cage Dorée » a tout bon. Meilleur encore: il s’agit du premier tome d’une série, et on a déjà hâte de dévorer les autres!

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.