Home Culture Les “fleurs de plage” sont reconnues comme patrimoine culturel immatériel

Les “fleurs de plage” sont reconnues comme patrimoine culturel immatériel

Si vous avez passé les étés de votre enfance le long de la côte belge, vous avez certainement acheté des fleurs en papier crépon grâce à des coquillages ou des couteaux ramassés sur la plage (la monnaie d’échange varie selon la station balnéaire). Vous avez peut-être même lancé un fructueux commerce avec vos créations faites maison.

Cette douce tradition, présente uniquement dans notre pays et que vous transmettez peut-être aujourd’hui à vos enfants, est enfin reconnue à sa juste valeur. L’organisme Kusterfgoed a déclaré les “strandbloemen”,  “fleurs de plage” en français, comme patrimoine culturel immatériel de Flandre.

Plus que des fleurs de plage

L’origine de la tradition des “strandbloemen” n’est pas claire mais elle remonterait à l’entre-deux-guerres. Depuis, elle est transmise de génération en génération et est toujours aussi populaire. Il faut dire que ces fleurs en papier possèdent le pouvoir d’animer les plages mais aussi de rassembler les enfants, néerlandophones et francophones, grâce à l’unique langage des fleurs de plage.

Lire aussi: