Home Culture Flair Book Club: 9 romans dystopiques pour les fans d’univers imaginaires

Flair Book Club: 9 romans dystopiques pour les fans d’univers imaginaires

Entre science-fiction et fantastique, la dystopie met en scène un monde imaginaire, souvent sous la forme d’une société totalitaire, fruit de rêves de bonté ou de noblesse et ayant viré au cauchemar. Alors, histoire d’occuper nos longues soirées automnales, on se laisse entraîner dans ces univers, si proches de ce que pourrait devenir le nôtre qu’ils donnent le frisson.

Que le terme vous soit familier ou non, vous connaissez forcément des histoires dystopiques. Certains des plus grands succès télévisuels et cinématographiques de ces dernières années en sont l’incarnation, comme “Hunger Game”, “Handmaid’s Tale” ou encore “Divergente”, des récits vibrants d’individus se dressant contre l’oppression et le système établi et luttant pour leur liberté à être, à penser ou à vivre. Voici dès lors 13 romans, actuels ou devenus cultes, pour se plonger dans ce genre ultra-addictif.

1 / 9
Le Petit Paradis – Joyce Carol Oates
1984 – George Orwell
Le Labyrinthe – James Dashner
La servante écarlate – Margaret Atwood
Le Meilleur des Mondes – Aldous Huxley
Hunger Games – Suzanne Collins
Le Passeur – Lois Lowry
Divergente – Veronica Roth
Fahrenheit 451 – Ray Bradbury
Le Petit Paradis – Joyce Carol Oates
Le Petit Paradis – Joyce Carol Oates

Le résumé: Adrianne Strohl, adolescente de 18 ans, vit dans une Amérique totalitaire en 2039, contrôlée par “La Véritable Démocratie”. Celle-ci interdit de sortir de la norme et surtout de briller, que ce soit par ses résultats, ses pensées ou ses actes. Choisie comme majeure de sa promotion, la jeune fille écrit en toute innocence un discours passionné pour sa remise de diplôme, questionnant le monde dans lequel elle vit. Une hérésie qui lui vaut d’être arrêtée et téléportée en 1959, dans une université d’une bourgade rurale du Nord des USA, pour y poursuivre un cursus sous haute surveillance. Seuls son obéissance et sa docilité pourront être le salut lui permettant de retrouver sa vie d’avant et ses proches.

En 3 mots-clés: #captivant #féminin #résistance

Parfait pour: ceux qui veulent autant se plonger dans un futur imaginaire que dans un passé pas si lointain et pourtant si étranger de nos mœurs actuels. Joyce Carol Oates, toujours brillante, fait un parallèle entre la dictature subie par les femmes durant des siècles et celle qui nous menace si nous cédons à la pression de la norme et des standards.

1984 – George Orwell
1984 – George Orwell

Le résumé: Après une guerre nucléaire, censée avoir eu lieu dans les années 50 entre l’Est et l’Ouest, le monde se divise en trois zones: l’Eurasia (URSS et partie de l’Europe), l’Océania (Amérique, îles Anglo-Celtes, Océanie, Afrique australe) et Estasia (Chine, Japon et Mongolie, Mandchourie, Inde et Tibet), en guerre constante les uns contre les autres. On y plonge en Océania, continent vivant sous le joug d’un parti unique et dont Big Brother est le chef suprême. Tout y est surveillé et les moindres faits et gestes de ses habitants contrôlés. Et déplaire au pouvoir en place est synonyme d’emprisonnement, de torture, voir de peine de mort.

En 3 mots-clés: #réaliste #effrayant #passionné.

Parfait pour: découvrir la dystopie. Véritable référence en la matière, 1984 est considéré comme un chef d’œuvre de la littérature du genre, ayant inspiré nombre d’auteurs et de cinéastes. Une référence.

Le Labyrinthe – James Dashner
Le Labyrinthe – James Dashner

Le résumé: Thomas reprend connaissance en ne se rappelant que de son nom, entouré d’adolescents, au cœur d’un lieu entouré de murs infranchissables. Ceux d’un gigantesque labyrinthe, dont ils ignorent l’origine et dont il leur est impossible de sortir. Organisés comme une société miniature, les garçons reçoivent par une trappe de la nourriture et parfois de nouveaux arrivants. Et s’ils peuvent se balader dans les allées à leur guise la journée, une fois le soir tombé, les portes du labyrinthe se referment et celui-ci se peuple de créatures terrifiantes, tandis que les couloirs changent de place pour ne leur laisser aucune issue. Mais qui se cache derrière cet univers parallèle, amenant des enfants à devenir la proie des monstres?

En 3 mots-clés: #horreur #jeunepublic #trilogie

Parfait pour: goûter à la science-fiction en même temps qu’à l’horreur. “Le Labyrinthe” est le premier roman d’une trilogie intitulée “L’Épreuve” et adaptée depuis au cinéma. Épopée à destination des ados, il n’en reste pas moins un roman hyper prenant, tenant le lecteur en haleine à chaque instant, obsédé à l’idée de percer le mystère se cachant derrière ce lieu de terreur.

La servante écarlate – Margaret Atwood
La servante écarlate – Margaret Atwood

Le résumé: Face à une chute de la fécondité causé par un environnement pollué par les déchets chimiques, la république religieuse de Gilead a réduit les femmes encore fertiles au rang d’esclaves sexuelles et de mères pondeuses, baptisées “servantes écarlates”. Vêtues de rouge, elles ont le devoir de livrer leur corps au service des hommes de la communauté, n’ayant pour seul objectif que de donner une descendance à l’espèce.

En 3 mots-clés: #fondamentalisme #esclavage #héroïnes.

Parfait pour: se donner des sueurs froides en découvrant ce monde terrifiant, rappelant hélas trop de situations réelles où les femmes sont réduites au rang d’esclaves sexuelles et proies d’hommes sans scrupules. Adapté depuis en série, le roman de Margaret Atwood est un best-seller, vendu à des millions d’exemplaires de par le monde.

Le Meilleur des Mondes – Aldous Huxley
Le Meilleur des Mondes – Aldous Huxley

Le résumé: Imaginez une société eugéniste formant un état mondial, où les êtres humains sont conçus en laboratoire et où leurs futurs aptitudes, comportements et hiérarchie sociale sont définis au stade embryonnaire. On y trouve ainsi cinq castes. Les Alpha, l’élite dirigeante, constituée d’individus glorieux, beaux et intelligents. Les Bêta, des travailles aux fonctions importantes et dotés d’un certain potentiel intellectuel. Les Gamma, la classe moyenne de la population. Et les Delta et Epsilon, individus inférieurs, petits et laids, programmés pour les fonctions manuelles les plus simples.

En 3 mots-clés: #génétique #classes #sélection

Parfait pour: ceux que le concept de sélection des individus et jeu génétique captive. Parmi les plus célèbres dystopies, le roman d’Huxley met en exergue le danger de la technologie au service de l’eugénisme. Ecrit en 1931, il sembla pour beaucoup atrocement visionnaire au regard des atrocités commises par les nazies dans leur obsession de race pure. Il a inspiré depuis de nombreux films et ouvrages dont notamment le génial “Bienvenue à Gattaca”.

Hunger Games – Suzanne Collins
Hunger Games – Suzanne Collins

Le résumé: Katniss Everdeen a grandi dans le districe 12 de Panem, un état totalitaire séparé en zones vivant sous la coupe du Capitole et de son tout puissant président Snow. Pour commémorer la guerre d’insurrection passée, le gouvernement organise chaque année les Hunger Games. Ceux-ci rassemblent 24 participants, deux par districts devant s’affronter au cours d’un combat à mort, dans une arène remplie de dangers. Il ne peut à terme, y avoir qu’un seul vainqueur.

En 3 mots-clés: #trilogie #héroïne #haletant.

Parfait pour: dévorer un ouvrage jusqu’à la dernière page. Incroyablement prenant malgré une plume dédiée aux adolescents, cette tétralogie nous emporte sur les pas de Katniss, dans l’enfer des Hunger Games. Et l’on ressent la faim, l’angoisse et l’enfermement comme si on y était. Adapté au cinéma, avec Jennifer Lawrence en tête d’affiche, la saga a contenu un très vif succès.

Le Passeur – Lois Lowry
Le Passeur – Lois Lowry

Le résumé: Le Passeur raconte une société où il n’existe pas de notion d’individus et dont les citoyens ne ressentent absolument rien. Ni amour, ni colère, ni bonheur, et ne connaissent plus la mort. Tous ont été traités pour être identiques et se comporter de façon préétablie, dans le but d’éradiquer les conflits et la violence. Une fausse utopie, transformant les êtres humains en clones fantômes. On y suit Jonas, un garçon de 12 ans, sélectionné pour être Dépositaire de la Mémoire, un rôle cruel et terrible, impliquant de conserver en soi tous les souvenirs et les douleurs des temps passés.

En 3 mots-clés: #trilogie #humanité #mémoire.

Parfait pour: se questionner sur l’importance des souvenirs dans notre humanité, tantôt considérés comme un cadeau, tantôt comme le plus lourd des fardeaux et sur l’essence même des sentiments. Comment en effet exister sans ressentir? Un voyage initiatique d’une grande richesse, premier volet d’une tétralogie.

Divergente – Veronica Roth
Divergente – Veronica Roth

Le résumé: Dans un monde post-apocalyptique, cinq factions d’individus composent la société: Altruistes, Audacieux, Érudits, Sincères, Fraternels. Chaque adolescent peut, une fois le temps de la Cérémonie venu, choisir la faction à laquelle il va appartenir, même si un test d’aptitude leur indique celle qui leur correspondrait le mieux. Mais il existe également des êtres trop complexes et multiples pour être répertoriés au sein de l’une de ces catégories. On les appelle “Les Divergents” et ils sont traqués par le pouvoir en place. C’est le cas de Tris, qui tente tant bien que mal de cacher sa différence pour sauver sa vie.

En 3 mots-clés: #adolescents #personnalité #trilogie.

Parfait pour: retomber en adolescence, à l’âge où l’on désirait briller aux yeux des autres par sa personnalité unique et en même temps appartenir à un groupe et être reconnu par ses pairs. La saga pose la question de ce qui nous défini en tant qu’individus et du poids de notre caractère dans nos choix de vie et nos décisions. Facile à lire tout autant que captivant, il promet un bon moment de lecture.

Fahrenheit 451 – Ray Bradbury
Fahrenheit 451 – Ray Bradbury

Le résumé: Dans cette société futuriste, la lecture est devenu un acte de haute trahison et les livres saisis sont brûlés jusqu’au dernier. La télé est elle plus qu’un média, une famille, censée détenir la vérité toute puissante. On y suit Guy Montag, un “pompier” chargé de mettre au bûcher les ouvrages récupérés et qui, suite à une rencontre avec une mystérieuse femme qui questionne son humanité, vole un livre et l’emporte secrètement chez lui. Sa lecture lui ouvre les portes d’un nouveau monde et l’amène à réfléchir sur son rôle dans cette société totalitaire.

En 3 mots-clés: #brillant #mémoire #illégalité.

Parfait pour: se plonger dans l’un des meilleurs ouvrages de science-fiction dystopique, d’un auteur ultra-talentueux. Aborder le thème de la censure avec une puissance incroyable tout comme le pouvoir de la lecture et sa nécessité profonde pour l’humain.

Plus de lecture:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.