Home Culture Livres Flair Book Club: « Lettre d’amour sans le dire » d’Amanda Sthers, coup de...

Flair Book Club: « Lettre d’amour sans le dire » d’Amanda Sthers, coup de cœur plein de douceur

Livre Lettre d'amour sans le dire, Amanda Sthers

« Lettre d’amour sans le dire » d’Amanda Sthers a bercé de douceur les après-midi au bord de la piscine de plus d’une vacancières. Le temps est gris, on y replonge ?

Le résumé

Dans “Lettre d’amour sans le dire”, Alice écrit une lettre, une longue lettre, très longue lettre, à un masseur japonais. Sur un malentendu, car elle n’a pas appris à dire non, cette femme blessée, prisonnière de ses peurs, s’est retrouvée entre ses mains à la délicatesse extrême. Comme personne, il a su la réconcilier avec son corps, ses sensations et son âme. Pour lui exprimer son ressenti, pendant de longs mois, elle a appris le japonais. Vient enfin le moment de se livrer dans une lettre d’amour sans le dire. Elle y parle de leurs rencontres, avec pudeur, mais aussi de sa vie. De son enfance abîmée, de ses compagnons violents, irrespectueux, de sa fille qui ne la comprend pas, de son manque de sens. « N’est-ce pas toujours de cela qu’est faite la vie? De masques que l’on emprunte et qui finissent par devenir notre visage, plus vrai que le véritable. »

Et en 3 mots-clés ?

#tendresse

#amour

#japon

Pourquoi on a aimé

On est fan des mots d’Amanda Sthers depuis longtemps. Ici, l’histoire est certes sans grandes surprises, mais on découvre avec bonheur l’épanouissement d’Alice. On la voit, blessée, revivre au contact du masseur japonais. On s’émeut de sentir l’amour s’épanouir en elle et lui redonner des couleurs. C’est tendre, poétique, optimiste. Et puis, il y a sa découverte et sa fascination pour la culture japonaise, qu’elle nous partage.

À qui ça va plaire ?

À celles qui regrettent le temps où l’on s’écrivait de belles lettres. À celles qui rêvent à un prince charmant qui s’ignore. Aux amoureuses du Japon. Aux cœurs tendres.

Vous pouvez lire les premières pages sur le site de l’éditeur.

« Lettre d’amour sans le dire » est paru chez Grasset – 136 pages – 14,50 €.

Découvrez aussi :

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.