Home Culture Une expo gratuite sur les loups s’est installée dans les Hautes Fagnes

Une expo gratuite sur les loups s’est installée dans les Hautes Fagnes

grey wolf in vegetation

Ce week-end, le WWF et le Parc naturel Hautes Fagnes-Eifel ont inauguré « Expo Loup » à la Maison du Parc-Botrange. L’exposition gratuite a pour objectif de mieux faire connaître le grand prédateur aux visiteurs et de leur montrer qu’il a sa place en Belgique, même si son retour apporte son lot de défis.

« Expo Loup » est accessible jusqu’en mars 2022, au cœur de l’habitat d’Akela, le loup résidant dans les Hautes- Fagnes. L’occasion de se familiariser avec cet animal réputé comme effrayant.

Lire aussi: Les loups sont maintenant considérés comme une espèce protégée

Une expo pour toute la famille

Grâce à « Expo Loup », les familles, écoles, agriculteurs, éleveurs et touristes feront davantage connaissance avec cet animal fascinant. Ils sauront tout sur l’anatomie du loup, le fonctionnement de la meute, les techniques de communication, l’utilité écologique ou encore les menaces qui pèsent sur le grand prédateur.

Un parcours de l’exposition est spécialement conçu pour les enfants à partir de six ans. Ils recevront un carnet rempli d’informations et de jeux sur le charismatique carnivore.

Le retour du loup en Belgique

Le loup est de retour en Belgique après plus de 100 ans d’absence. Les premières traces de sa présence ont été observées en 2011. Son retour est un signal positif pour la biodiversité puisque le grand prédateur joue un rôle de régulateur. Sa présence encourage les herbivores à se déplacer. Ces mouvements permettent une meilleure régénération de la végétation. Mais le retour du loup apporte aussi son lot de défis pour les éleveurs. En juin 2020, la Région wallonne a adopté un « plan loup ». Son but: mettre en place des actions pour une cohabitation harmonieuse entre l’être humain et l’animal. Parmi ces actions, on notera le renforcement du suivi des individus, la mise en place de kits de protection pour les éleveurs ou encore des actions de sensibilisation auprès du grand public.

En Wallonie, plus d’une dizaine de loups ont été observés ou détectés grâce à leur ADN depuis 2011 mais un seul a établi son territoire: Akela dans les Hautes-Fagnes. Au mois de décembre 2020, une vidéo a mis en évidence la présence d’une femelle en compagnie de ce mâle. En Flandre, une meute est installée dans le Limbourg. Après la disparition de Naya, August a rencontré Noëlla. Le couple a eu 5 louveteaux. Malheureusement, deux femelles ont été tuées sur la route…

Lire aussi: Pourquoi la mort de la louve Naya est une honte pour la Belgique

Les routes, ces pièges mortels

Le trafic routier est l’une des causes principales de la mortalité des loups en Europe. À l’automne 2020, deux jeunes louves de la meute du Limbourg ont été mortellement percutées par des véhicules. “Si nous voulons donner une chance de survie aux loups en Belgique, une meilleure connectivité entre les zones naturelles est nécessaire. En Wallonie, il n’y a que 5 écoducs pour plusieurs centaines de kilomètres d’autoroutes. Or, les passages à faune ont pour effet de diminuer la mortalité des animaux mais aussi de favoriser leurs déplacements permettant le retour durable de nombreuses espèces” explique WWF.

En pratique

“Expo Loup” a lieu à la Maison du Parc-Botrange (Rue de Botrange, 131 4950 Waimes), au bord de la Réserve naturelle domaniale des Hautes-Fagnes. Elle est accessible jusqu’en mars 2022, tous les jours (sauf le 25 décembre et le 1er janvier), de 9h à 17h en semaine et de 10h à 18h les week-ends et jours fériés (sous réserve de restrictions légales liées au COVID-19). Plus d’infos sur le site Internet.

Lire aussi: