Home Culture “Emily in Paris n’est pas un documentaire”, le créateur de la série...

“Emily in Paris n’est pas un documentaire”, le créateur de la série répond aux critiques

EMILY IN PARIS (L to R) LILY COLLINS as EMILY in episode 101 of EMILY IN PARIS. Cr. CAROLE BETHUEL/NETFLIX © 2020

On a beau avoir adoré Emily in Paris, tout le monde s’accorde à dire que le scénario est rempli de stéréotypes sur les Français et la ville de Paris. Le créateur de la série, Darren Star, répond à ses détracteurs.

D’après l’opinion publique, la série américaine présente les Français comme des sexistes, glandeurs et dragueurs dans une ville complètement édulcorée. Interviewé par le journal Le Parisien, le créateur d’Emily in Paris se défend.

Le créateur d’Emily in Paris face aux clichés

L’objectif de Darren Star, dans Emily in Paris, est avant tout de montrer la difficulté des Américains à s’intégrer dans une nouvelle culture: “Je trouve qu’aux Etats-Unis on se regarde trop le nombril, on ne voyage pas beaucoup, d’où cette volonté de créer une héroïne américaine qui part à l’étrangerParis est vraiment montré à travers le regard d’Emily et quand on arrive la première fois dans cette ville, ce sont les clichés qui ressortent. Par ailleurs, l’héroïne n’est pas toujours montrée sous son meilleur jour. Elle ne parle pas français, ce que lui reprochent beaucoup de personnages, et ils ont raison, c’est un problème. D’une certaine manière, elle mérite que des gens ne l’aiment pas à cause de son indifférence sur ce point” explique-t-il.

Selon le créateur d’Emily in Paris, les Français ne sont pas tous présentés comme des personnes imbuvables au fil des épisodes. Au contraire! “Ils sont désagréables selon le point de vue d’Emily au début. Je ne pense pas qu’ils le restent longtemps, d’ailleurs elle se fait beaucoup d’amis français” fait-il remarquer.

Le créateur d’Emily in Paris, également à l’origine de Sex and The City, compare les deux séries: “Vous pensez que Paris est montré comme un lieu idyllique et qu’on a forcé sur le glamour… Mais si vous aimez Sex And The City, c’est la même chose. Les Français qui regardent Sex And The City y ont une vision de New York qui correspond à celle qu’a Emily de Paris. New York est une ville merveilleuse mais Sex And The City n’était pas un documentaire. De la même manière qu’Emily in Paris n’est pas un documentaire sur Paris” précise-t-il. “En plus, je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose de voir Paris comme une ville belle et romantique” conclut Darren Star.

Photos: Netflix

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.