Home Culture Cinéma « Mon nom est clitoris », le film qui libère la sexualité

« Mon nom est clitoris », le film qui libère la sexualité

Avec « Mon nom est clitoris », Daphné Leblond et Lisa Billuart Monet signent un film percutant et nécessaire, qui rappelle que la sexualité et l’anatomie ne doivent pas être tabou, et qui libère la parole de manière jouissive.

Face à la caméra, douze jeunes femmes de 20 à 25 ans racontent le parcours de leur sexualité depuis l’enfance. Dans leur chambre, elles s’adressent aux deux réalisatrices en proie aux mêmes questions. Elles se rappellent les premières sensations, les explorations hasardeuses, les conversations dans le noir et les obstacles inattendus. Toutes sont mues, chacune à sa manière, par un même élan : la quête d’une sexualité épanouissante, libre et égalitaire.
Le film reconstruit un dialogue absent ou trop tardif ; il offre à ces jeunes femmes, et aux spectateur·rices à leur suite, un espace pour repenser des inégalités qui se sont érigées en système social.

Au final, un film qui fait du bien, qui libère, qui donne à réfléchir… Bref, tout ce qu’on a envie de ressentir en sortant d’une séance de cinéma. Envie de le découvrir? Il sera dans les salles dès le 20 novembre prochain, et en avant-première le 12 novembre au Cinéma Aventure dans le cadre du Pink Screen Festival. Et d’ici là, rien ne vous empêche de vous poser les bonnes questions afin d’arriver au ciné libérée…

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.