Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Jean Baptiste Lacroix/WireImage

Il est possible de séjourner dans la villa de Diam’s au Maroc

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

Après un documentaire sur son parcours, l’ex-chanteuse Diam’s se lance dans l’immobilier et la décoration intérieure en mettant en location sa sublime villa au Maroc.

Star des années 2000, Diam’s a marqué toute une génération avec ses textes aux paroles fortes et au rythme entraînant. Des années après, ses chansons phares comme « La boulette » ou encore « Marine » font toujours écho à l’actualité et sont encore très écoutées. Pourtant, Mélanie Georgiades, de son vrai nom, ne souhaite pas faire un retour dans la musique. Après la sortie du documentaire « Salam » consacré à son parcours personnel et à sa reconstruction après des années de tourmente, l’artiste se consacre désormais à un tout autre domaine : l’immobilier.

Lire aussi : Diam’s fait son retour dans un documentaire intitulé « Salam »

La villa M

Véritable petit coin de paradis situé à quelques kilomètres du centre-ville de Marrakech au Maroc, la villa de Diam’s, baptisée « Villa M » pour Mélanie, est désormais disponible à la location. Composée de quatre chambres et quatre salles de bains, ainsi qu’une piscine à débordement avec effet miroir, un hamac et un vaste jardin, la maison a été décorée par Mélanie Georgiades elle-même en collaboration avec Orbis Architecture et le designer Manuel Volmar. « Le beau… Le beau peut-il se résumer ? Les matières, les espaces, les luminaires, les voilages, les tissus, tous mériteraient que l’on s’arrête dessus… La Villa M c’est avant tout un projet réalisé avec l’amour du beau, l’amour de l’artisanat et des belles pièces. L’amour du détail, dans un souci de cohérence afin que chaque pièce soit aussi agréable à vivre qu’à regarder », explique le compte Instagram de la villa, intitulé « Home By Mel ». Pour y séjourner, il faut compter minimum 500 euros par nuit. 

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires