Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Copyright: David Olkarny

ON A TESTÉ: la Tram Experience, ou manger un repas gastonomique à bord d’un tram

Justine Rossius

La Tram Experience fête ses 10 ans cette année. L’occasion pour nous de tester cette expérience culinaire particulièrement insolite, puisqu’elle consiste à déguster un repas gastronomique à bord d’un transport en commun.

Je ne compte plus les fois où — attendant mon tram, parfois sous la pluie — je voyais passer ce joli tram bruxellois, renfermant en son sein de joyeux gourmets, heureux de déguster un repas préparé par des chefs de renom. Ah, qu’ils avaient l’air bien! Je l’avoue : j’ai souvent été jalouse mais surtout curieuse de savoir comment se déroulait la fameuse Tram Experience. Pour celleux ici qui ne connaîtraient pas le concept, la Tram Experience propose des dîners gastronomiques à bord d’un tram bruxellois — en marche ! — aménagé pour l’occasion. Une idée particulièrement insolite et originale, qui participe au charme surréaliste de notre capitale.

Un menu de haute voltige

Mardi 8 octobre: nous attendons avec impatience notre tramway sur la Place Poelaert, illuminée par les teintes rosées de la grande roue. Déjà, l’excitation est à son comble et jamais je n’ai été aussi impatiente de monter à bord d’un transport en commun. 20h: ça y est, le bruit des rails se fait entendre et le tramway estampillé « Tram Experience » arrive à nous! Nous prenons place à notre table, où un verre de bulles nous attend déjà. Ni une, ni deux: le tram démarre et nous voilà partis pour un tour de Bruxelles doublé d’un menu gastronomique. Aujourd’hui, c’est Kevin Lejeune qui pilote! Le chef, formé aux côtés de David Martin à La Paix, a repris à 30 ans seulement la Canne en Ville, adresse réputée de la capitale (il a été nommé « jeune chef de l’année » au Gault&Millau en 2021). Première halte de ce repas, préparé à bord du tram: des mises en bouche délicieuses, comme une gaufre, crevettes grises, pamplemousse ou encore la tartelette de moules, chou-fleur et livèche. En entrée, on nous sert un Carpaccio de saint Jacques, sublimé par le panais et la vanille (un coup de cœur). Le plat de résistance ne nous déçoit pas non plus: du canard accompagné de cannellonis de céleri rave, et de trompettes de la mort, le tout relevé par une moutarde-miso. Dernière halte: un clafoutis-un crémeux orange et une glace de sésame blanc, accompagné d’une liqueur de chocolat absolument sublimissime en bouche. Au niveau de l’accord mets-vins, on signe un sans faute avec de très belles découvertes de l’entrée au dessert. En tout, le trajet culinaire aura duré 2 bonnes heures (pour celleux que ça inquiète: oui, le tram est pourvu de toilettes).

Alors, ça vaut le coup ou pas?

Suite à cette expérience, c’est la question qu’on m’a le plus posée. Car le Tram Experience, tout le monde l’a déjà vu passer devant soi et tout le monde a déjà rêvé de s’y attabler (surtout quand on attend son bus sous la pluie). Mais l’expérience a un prix: plus ou moins 200 € pour une table de deux personnes, ce qui équivaut au budget pour un très bon restaurant, tout en restant correct vu l’expérience proposée et la logistique qu’elle nécessite. Pour le coup, c’est un grand OUI! La Tram Experience est l’un des concepts les plus insolites de la capitale et représente un moyen de marquer le coup en surprenant un·e proche, que ce soit pour un anniversaire ou une occasion de célébrer. L’ambiance est décalée et un brin euphorique: les convives étant particulièrement ravi·e·s de faire partie des heureux élu·e·s. Pour les bruxellois, se balader dans divers quartiers de la ville permet aussi d’éveiller de joyeux souvenirs et d’attiser des anecdotes farfelues, qui viennent égayer le repas. « Tu te rappelles notre premier rendez-vous par-là? », « Oh, c’est ici que j’ai fait du vélo pour la première fois ». Pour les autres, la Tram Experience permet de découvrir Bruxelles d’une façon plus chic qu’un bus-tour. Le service était irréprochable — surtout quand on sait que servir des petits plats dans un tram en mouvement nécessite un certain équilibre — et le repas absolument délicieux. Petit plus pour la sélection des chefs à bord qui changent régulièrement et permet un happening à chaque nouvelle édition.

Enfin, pour celleux qui craqueraient pour cette expérience gastronomique: sachez que vous restez dans un tramway, à la merci donc de petits à-coups et tremblements et d’un espace relativement restreint comparé à d’autres restaurants.

Le menu est proposé du 18 octobre au 4 décembre 2022. Infos & réservations sur ce site: attention, les places partent souvent à grande vitesse.

copyright photo: David Olkarny

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires