Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Netflix

ON A VU: la saison 3 de « Mes premières fois » sur Netflix

Sarah Mangeleer
Sarah Mangeleer Journaliste

On l’attendait avec impatience. Malheureusement, cette troisième saison de la série Netflix « Mes Premières Fois » n’a malheureusement pas été à la hauteur de nos espérances.

Attention si vous n’avez pas encore eu l’occasion de regarder cette nouvelle saison, cet article contient quelques spoilers.

Lire aussi: La battle de drague hilarante du cast de la série « Mes premières fois »

Résumé

Alors que Devi a officiellement choisi Paxton lors de la saison précédente (brisant au passage le coeur de Ben son ami-ennemi de toujours), la saison 3 démarre sur les chapeaux de roue avec l’annonce officielle de la relation entre le beau Paxton et l’héroïne. Malheureusement, Devi comprend rapidement qu’être dans une relation avec l’homme de ses rêves ne résout pas comme par magie tous ses problèmes... et qu’elle n’est pas au bout de ses peines. On vous remet le trailer ici, juste au cas où.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Alors, verdict?

Après le visionnage des 10 épisodes, on est persuadée d’une seule chose: cette nouvelle saison était superflue. Pourquoi? Parce qu’absolument tout se fait et se défait en un temps record: le couple formé par Devi et Paxton, celui de Devi et Des, celui formé par Fabiola et Eve puis Fabiola et Aneesa. Bref, on a l’impression que les personnages passent tout leur temps à se mettre en couple puis à rompre. On est sur un manège sans fin et pour être honnête, à ce stade, on a vraiment envie de descendre.

D’ailleurs, dans cette saison, l’intrigue principale repose presque entièrement sur les petits couples du lycée Sherman Oaks et on finit par s’ennuyer un peu puisque les romances n’ont presqu’aucune consistance. D’ailleurs, pour plusieurs des couples, on se demande franchement ce que les personnages fabriquent ensemble (et vu la vitesse avec laquelle ils passent à autre chose, on se dit qu’on avait pas forcément tord). Vraiment dommage.

Des nouveaux personnages superflus

Le nouveau personnage de Des, le troisième love interest de Devi, ne nous as malheureusement pas convaincue. Contrairement à Paxton qui nous fait rêver et Ben qui nous fait rire, Des ne fait rien de tout cela. La raison de sa rupture avec Devi est absolument ridicule (il ne veut pas prendre le risque de se fâcher avec sa mère en continuant à sortir avec elle pour ne pas perdre le privilège de son abonnement GSM. Un vrai prince charmant, qu’est-ce qu’on vous disait!). Bref, son personnage était pour nous une addition totalement inutile à cette troisième saison et on a été carrément soulagée quand lui et Devi ont finalement rompu.

Devi est beaucoup plus sage dans cette saison et gagne en maturité (ce qui est assez sympa). Par contre le reste des personnages pourrait être beaucoup plus exploités et approfondis mais on reste tout le temps en surface. Par exemple, le manque d’estime et de confiance en elle de Devi sabote sa relation avec Paxton et ceci n’est jamais adressé plus tard alors que ça aurait pu être hyper intéressant de la voir travailler sur elle-même pour s’épanouir enfin dans sa relation (mais non).

En revanche, un point qu’on a adoré? L’épisode consacré à Ben qui met (notamment) en garde sur les dangers du burn-out. On apprécie toujours autant son personnage (même si on a pas trop compris pourquoi il se montrait aussi odieux avec Aneesa au début alors que dans la saison précédente, tout roulait comme sur des roulettes). C’est l’un des seuls avec Devi qui a changé cette saison (et pour le mieux).

La course au sexe

Un message qui nous a fait grincé des dents? Que toutes les jeunes filles qui n’ont pas encore eu leur premier rapport sexuel avant leurs 18 ans étaient des « nonnes et des looseuses » selon l’héroïne. Hum, pardon? Ce genre de message renforce la pression sur les jeunes filles de se « débarrasser » de leur virginité pour ne pas être considérées par leurs paires comme des êtres « anormaux », et on s’en serait clairement bien passée (surtout vu l’âge du public cible auquel s’adresse la série). On aurait aimé qu’une des potes de Devi lui disent qu’il n’y aucun âge « requis » et que le plus important est de faire les choses à son rythme. Malheureusement, on repassera.

Conclusion?

Cette dernière saison n’a clairement pas été (à nos yeux) à la hauteur des deux précédentes. Et si on sera tout de même présente à la quatrième saison en priant pour que Devi et Ben ait enfin leur happy end, on aura aucun scrupule à laisser retomber dans l’oubli cette troisième saison qui a un goût de déception.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires