Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Nostalgique de « Stranger Things »? Vous allez adorer « Paper Girls »

Kathleen Wuyard

Vous avez la nostalgie de Hawkins? Plongez-vous dans « Paper Girls », la nouvelle série d’Amazon Prime, et retrouvez tous les ingrédients du succès de « Stranger Things ».

Soit: une bande de préados, des phénomènes surnaturels et une ambiance 80s délicieusement nostalgique. Le scénario de « Paper Girls »?

En 1988, au lendemain d’Halloween, Erin, Mac, Tiffany et KJ, livreuses de journaux, sont prises entre les feux croisés de voyageurs du temps. Propulsées en 2019, les jeunes filles vont alors tenter de retourner dans le passé pour sauver l’univers ».

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Voyages dans différentes dimensions, ennemis menaçants, phénomènes surnaturels, le tout sur fond d’années 80 et d’hormones adolescentes... Si « Paper Girls » vous rappelle « Stranger Things », ce n’est certainement pas une coïncidence, Amazon Prime ayant clairement décidé de tenter de répliquer le succès de la série Netflix.

Romance et aventure

Mais est-ce réussi? Si « Paper Girls » est globalement vraiment agréable à regarder, surtout pour les nostalgiques de Eleven, Dusty et les autres, on regrette que la série mette un peu trop de temps à trouver son rythme. Une erreur fréquente pour les premières saisons, qu’on juge donc avec indulgence. Sur Twitter, en tout cas, la grande majorité des commentateurs semble avoir été séduite par cette adaptation réussie de la série de comics éponymes.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

D’autant qu’elle compte à son casting la comédienne américaine Ali Wong, qui sort de son registre habituel avec brio. Autre bon point pour « Paper Girls »: sa représentation tendre et touchante de relations LGBTQIA+, deux de ses héroïnes étant en couple et n’hésitant pas à s’embrasser langoureusement face caméra. Inclusion, nostalgie, aventure, romance... Il n’en fallait pas plus pour que la toile réclame à grands cris une saison deux, qui n’a pas encore été annoncée à l’heure d’écrire ces lignes. To be continued!

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires