Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
@ The Worst Person in the World

ON A VU : « Julie (en 12 chapitres) », une comédie pas tout à fait romantique

Camille Hanot
Camille Hanot Journaliste

Si vous ne deviez voir qu’un seul film au cinéma ce mois-ci, ce serait, sans une once d’hésitation, « Julie (en 12 chapitres) », (titre original « The Worst Person in the World »), du norvégien Joachim Trier.

Présenté lors du 74e Festival de Cannes en juillet dernier, Julie (en 12 chapitres) du réalisateur norvégien Joachim Trier est en salles en Belgique depuis ce mercredi 17 novembre. Nous avons assisté à l’avant-première de cette comédie dramatique qui a révélé au monde l’actrice Renate Reinsve, honorée du prestigieux Prix d’Interprétation féminine à Cannes. Notre seul conseil après la projection ? Allez le voir !

Lire aussi: ON A VU: « Femme de vie », le nouveau one-woman-show de Véronique Gallo

Julie (en 12 chapitres) du titre original The Worst Person in The World dresse en 128 minutes le portrait de Julie, une jeune trentenaire, un peu perdue, qui veut écouter ses rêves, qui se cherche, cherche qui elle veut devenir et quelle direction elle souhaite donner à sa vie.

Le synopsis : « Julie, bientôt 30 ans, n’arrive pas à se fixer dans la vie. Alors qu’elle pense avoir trouvé une certaine stabilité auprès d’Aksel, 45 ans, auteur à succès, elle rencontre le jeune et séduisant Eivind ».

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Notre avis

En 12 chapitres avec un prologue et un épilogue, le film de Joachim Trier décrit les doutes, aspirations, hésitations, questionnements, d’une génération que l’on ne connait que trop bien. « C’est quoi le véritable amour ? Existe-t-il ? Est-il possible de rester avec le même partenaire toute une vie ? Ai-je envie de devenir parent ? Qui suis-je personnellement ? Ai-je envie de faire carrière ? Dois-je suivre mes rêves ? »… De bien des manières, Julie nous ressemble. Comme nous, elle évolue dans cette société où tout est possible mais aussi celle dans laquelle on doit faire face à tant de choix et dans laquelle on reçoit tellement d’informations que l’on a tendance à se perdre. Julie (en 12 chapitres) est une comédie romantique loin des comédies romantiques hollywoodiennes, elle est plutôt une comédie contemporaine qui sonne juste. Notre seul regret ? Quelques longueurs auraient pu être évitées.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires