Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Avatar ©  20th Century Fox/Walt Disney Compagny

AVATAR : la saga sera-t-elle composée de cinq films ou seulement trois ?

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

En décembre prochain, la suite du film « Avatar » sortira dans les salles obscures. Un long-métrage qui devrait être succédé par quatre autres films, mais James Cameron vient de révéler que la saga pourrait être écourtée.

En 2009, le monde découvrait « Avatar », un ovni cinématographique en 3D qui avait séduit le public. Treize ans plus tard, le réalisateur James Cameron revient avec « Avatar : la voie de l’eau », un nouveau volet aux bandes-annonces prometteuses qui nous replongera dans l’univers de Pandora aux côtés de Jake Sully et Neytiri qui sont désormais devenus parents, mais dont le foyer est à nouveau menacé. Une suite tant attendue par les fans qui est prévue pour le 14 décembre prochain et qui devrait être suivie de trois autres films :  « Avatar 3 » le 18 décembre 2024, « Avatar 4 »  le 18 décembre 2026 et le dernier volet « Avatar 5 » prévu pour le 20 décembre 2028. Mais la saga pourrait tout aussi bien se terminer dès le troisième film comme vient de le confier James Cameron.

Lire aussi : « Avatar 2 » dévoile une nouvelle bande-annonce époustouflante

Le réalisateur va adapter la longueur de l’histoire selon les résultats au box-office

Dans une interview pour le magazine « Total Film », James Cameron a expliqué qu’ »Avatar » pourrait aussi se finir à la fin du troisième film si les recettes n’étaient pas celles espérées. Il explique que seul le marché pourra déterminer si le scénario mérite de s’étaler sur cinq films, si ce n’est pas le cas, il choisira alors de terminer la saga avec « Avatar 3 ». Il déclare s’être dit à lui-même : « Ok, terminons l’histoire dans le film trois, et ne continuons pas sans fin, si ce n’est tout simplement pas rentable. » Si on pourrait se demander pourquoi le réalisateur a autant de doute sur la réussite de cette suite après le succès du premier film au box-office, il affirme : « Nous sommes dans un monde différent maintenant que nous ne l’étions quand j’ai écrit ce genre de choses. Il y a eu de gros coups de poing pour le cinéma : la pandémie et le streaming. » Mais il reste tout de même très optimiste : « Ou, à l’inverse, on rappellera peut-être aux gens ce que c’est que d’aller voir un film au cinéma. Ce film le fait définitivement. » Il faut donc espérer que le public sera au rendez-vous pour ce nouveau film si l’on veut pouvoir visionner les cinq volets prévus initialement. 

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires