https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

10 films qui ont marqué notre enfance à revoir sur Netflix

Avec un ajout continu de films et de séries, Netflix est notre meilleur ami quand il s’agit de découvrir LA nouveauté du moment à débriefer avec notre bande. Mais c’est aussi l’endroit parfait pour redécouvrir certains films qui ont marqué notre enfance. Par ici la nostalgie!

Clueless


Spoiler alerte mais, clairement, des années plus tard, on ne sait toujours pas quoi penser du plot twist où Cher se tape son demi-frère. Ceci étant, le film reste cultissime, tant pour ses répliques que pour ses tenues complètement over the top, et on se le mate avec plaisir, de préférence entre copines.

Ce dont rêvent les filles


Soit Amanda Bynes à l’époque où elle nous faisait encore rêver, mais aussi et surtout Colin Firth, parfait et parfaitement séduisant dans son rôle de Daddy, ainsi qu’une de ces scènes qu’on adorait à l’époque où l’héroïne-essaie-plein-de-vêtements.

Beethoven


Encore aujourd’hui, quand on le regarde, on a envie d’avoir un Saint Bernard, alors même que a) il prendrait les 9/10e de la place dans notre appart’ et b) contrairement à la première fois qu’on l’a vu, quand nos parents nous faisaient remarquer à juste titre que ce serait eux qui devraient le promener/le nourrir/ramasser ses crottes, désormais on n’a plus que nous-même sur qui compter. Mais quand même.

Jumanji


Non seulement il y avait notre idole Robin Williams dedans, mais en plus il y avait des animaux sauvages, un univers alternatif, et des enfants comme nous qui étaient les héros et devaient s’en sortir. D’ailleurs, on s’identifiait tellement à eux que le film nous a causé quelques cauchemars quand même. Peut-être même qu’on a fait promettre à tous nos copains de l’époque que JAMAIS on ne jouerait à un jeu mystérieux déterré dans le sol. Au cas où ça nous arriverait d’en trouver un, on ne sait jamais.

Grease


Quand on a vu le film pour la première fois, ça ne nous a pas marqué que tous les « adolescents » du film avaient l’air d’avoir au minimum 30 ans bien tassés. D’ailleurs, on était trop occupées à être amoureuse des T-Birds, à trouver Sandy trop jolie et à chanter toutes les chansons en yaourt pour y penser. Et même si aujourd’hui, ça nous choque un peu, on ne boude pas notre plaisir en regardant le film pour la millième fois. Décidément, Netflix, you’re the one that we want.

The Holiday


Si on prend la moyenne d’âge de la rédac’, on était plutôt ados qu’enfants quand celui-ci est sorti, ce qui ne nous a pas empêchées de passer à peu près l’entièreté du film à couiner comme des pré-pubères. Quand le mal de Noël se fait sentir, rien de tel que de se caler sous un plaid pour se laisser emporter par la magie du cottage de Kate Winslet, rehaussé par la conception de Cameron Diaz des tenues hivernales. Oui, même en plein coeur de l’été, ça fonctionne (attention toutefois à ne pas choisir un plaid trop chaud).

Girl Next Door


LKJdkldjsfjdlkqkslkqsjfljdsksmqkqmsf: exactement ce qui se passait dans notre cerveau à l’époque à chaque fois que le snack connu sous le nom de Emile Hirsch apparaissait à l’écran. Lequel a mis une fin abrupte à sa carrière en étranglant (!) une publiciste au festival de Sundance, devenant blacklisté de tous les plateaux de tournage dans la foulée. Mais à l’époque de « Girl Next Door », il était encore « gentil » et on surkiffait ce film. Et lui.

Comment se faire larguer en dix leçons


La robe jaune! La scène dans la salle de bains après la pluie! « You’re so Vain »! PRINCESSE SOPHIA! Si « rester en enfance » veut dire « rester complètement fan de cette comédie romantique un peu bidon certes mais tellement adorable », alors d’accord.

Miss Détective


AKA le film qui nous a donné une obsession à vie pour les séances de makeover et le moment du dévoilement avant-après, mais aussi le film qui nous a fait devenir fans à vie de Sandra Bullock, ainsi qu’amoureuses de Benjamin Bratt. Est-ce qu’on l’a déjà vu dix fois? Oui. Est-ce qu’on est prêtes à le revoir une onzième? SANS BLAGUE.

50 First Dates


Enfants, le scénario du film, soit quelqu’un qui doit séduire sa femme romantique jour après jour après jour nous semblait le comble du romantisme. Adultes, on trouve ça un peu plus bizarre, mais on ne boude pas pour autant notre plaisir à l’idée de le revoir.

Nostalgie quand tu nous tiens: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon