https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Disneyland Paris

5 raisons de foncer découvrir la saison d’Halloween de Disneyland Paris

À Disneyland Paris, toutes les saisons sont synonymes de magie et d’enchantement, mais celle d’Halloween possède un charme tout particulier, mélange de beauté automnale et de décors frissonnants.  Entre délices à savourer, rencontres avec les personnages, expériences inoubliables et attractions détonantes, on vous révèle en avant-première les coulisses de cet évènement à ne pas manquer.


La saison d’Halloween prendra officiellement possession de Disneyland Paris dès le 1er octobre. Mais l’on a pu se glisser dans les coulisses de celle-ci, avec un peu d’avance histoire de profiter d’un avant-goût d’horreur et en prime se balader dans le parc après la fermeture, pour retrouver un emblématique (et terrifiant) invité de celui-ci. Et le moins qu’on puisse dire est qu’après une édition 2020 annulée pour cause de pandémie, la saison d’Halloween s’offre un retour sublimement cauchemardesque, en une formule réinventée pour l’occasion.

Les méchants à l’honneur


Si le Coronavirus n’entrave heureusement plus l’ouverture de Disneyland Paris, le parc demeure soumis à des mesures sanitaires visant à assurer la sécurité de ses visiteurs. Des obligations qui ont amené à devoir repenser l’ensemble de cette édition Halloween 2021, mais qui sont loin d’en avoir tari la créativité, comme l’explique Arnaud Feredj, metteur en scène de la saison: « Le contexte nous a amené à devoir nous réinventer. Et ainsi à réaliser que l’adversité est source de renouveau et d’une inventivité toujours plus grande. Ainsi, s’il n’y aura pas de parade, il sera malgré tout possible de vivre des moments exceptionnels et personnalisés avec les Supers Vilains de Disney, grands héros de cette année. »

Et de fait, la thématique phare de ce Halloween 2021 est bien les méchant·e·s de nos dessins-animés et films favoris. Jafar, le Capitaine Crochet, La Reine de Cœur ou encore Ursula en sont les nouvelles emblèmes. Un choix qui s’accorde parfaitement à la volonté de Disney de donner un rôle majeur à ceux-ci dans ses dernières productions, à l’image de Cruella. « Il ne s’agit désormais plus uniquement d’ennemis opposés aux héros de longs-métrages, mais bien de personnages majeurs, ayant leur univers et leur existence propre » confirme Arnaud Feredj. Des personnages rendus touchants et humanisés par l’éclairage mis leur passé. Et dont la complexité, entre humour, attachement et méchanceté colle parfaitement à l’ambiance de cette saison de fête, mi-horrorifique, mi-humoristique. Il sera ainsi possible aux visiteurs de poser en compagnie de ces vilains facétieux mais aussi de les croiser à différents moments dans le parc, lors de courtes exhibitions notamment.

Un décor à couper le souffle


En réservant un aller direct vers le royaume de Mickey, l’on sait que l’on s’apprête à vivre une expérience hors du commun mais surtout diablement immersive. Et les décors n’y sont pas étrangers. Travaillés avec un savoir-faire comme seul Disney sait en proposer, à la manière d’une véritable mise en scène cinématographique, ceux-ci plongent le parc dans une dynamique et une atmosphère tout autre en fonction de la saison en cours.

Après un été placé sous le signe des princesses et de la féerie retrouvée, avec la réouverture, Disneyland Paris entre de plein pied dans l’automne, avec un florilège d’épouvantails, de citrouilles, de ronces grimpantes et de feuilles rougeoyantes. Sur place impossible de savoir où regarder entre les toits des bâtiments où se nichent des détails surprenants, les vitrines décorées aux couleurs et armes des méchants et les parterres de fleurs redessinés pour l’occasion. Que l’éclairage décline, que le soleil réchauffe ou au contraire que le ciel se couvre de grisaille, le parc se réinvente à chaque fois sous une nouvelle lumière, un jour autre qui nous entraîne dans une ambiance tantôt lumineuse, tantôt menaçante, avec le sentiment d’avoir encore mille nuances possibles à percevoir.

Une avalanche de gourmandises et de goodies


Miser sur le raisonnable à Disneyland? Autant dire tenter l’impossible. Qu’il s’agisse de capituler face au grignotage ou au craquage dans les boutiques (pour soi comme pour les autres), on finit toujours par succomber à la magie. Et les trésors sans cesse renouvelés que l’on croise à chaque pas ne nous aident clairement pas à tenir le coup. Comme l’explique Pauline Igon, responsable food pour la Saison Halloween « les menus de chaque restaurant, fast food ou pâtisserie du parc sont repensés avec amour en fonction des saisons, des tonalités liées à celles-ci et des personnages qui leur sont associées. Notre envie est de proposer des recettes magnifiques à regarder et racontant chacune leur propre histoire, parlant à l’imaginaire des petits et des grands. » Et la saison Halloween est le cadre rêvé pour toutes les fantaisies culinaires. Menu aux couleurs de la cruelle Reine de Blanche-Neige, assiette de sucreries en hommage aux méchants, Snack Cruella aux petites cornes ou Sabl’Effrayant Mickey, gâteaux et repas s’orneront de diaboliques décorations comme de saveurs automnales telles que le potiron ou encore la cannelle. Tandis qu’au niveau des vêtements et accessoires en tous genres, Cruella partagera la vedette avec Maléfique tandis que l’Étrange Noël de Monsieur Jack, film emblématique de la saison, fera son grand retour dans les magasins du parc.


Un retour terrifiant


S’il n’y aura malheureusement pas de parade au programme, cela n’empêchera pas les visiteurs de demeurer le souffle coupé lors d’un monstrueux face à face au milieu du parc. En effet, l’emblématique et sublime dragon de la parade des 25 ans de Disneyland Paris fera son grand retour. Nous avons eu la chance de le redécouvrir devant le château de la Belle au Bois Dormant, lors d’un essai de ses performances, réalisé de nuit, après la fermeture du parc et l’on ne s’en est toujours pas remises. Le monstre du conte de notre enfance fait pâle figure à côté de ce géant sublimement ciselé et d’inspiration steampunk, au regard si vivant qu’il en devient troublant. Une entrée en matière parfaite pour foncer ensuite profiter d’un petit tour dans le Manoir Hanté, dans un wagon du Train de la Mine ou dans les méandres de la Tour de la Terreur, des attractions parfaites pour se voir dresser les cheveux sur la tête.

Le clou de la saison


Et pour ceux et celles qui rêvent d’une nuit du 31 octobre inoubliable, Disneyland Paris sera envoûté le temps d’une soirée Halloween, se déroulant de 20h à 2h du matin. Durant celle-ci, le parc revêtira ses plus effroyables atours pour une expérience nocturne en compagnie des Méchants Disney, mais aussi un accès spécial pour de nombreuses attractions, d’autant plus terrifiantes sous les étoiles. On y retourne, vous nous suiviez?

[td_smart_list_end]

Toujours plus de magie:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires