Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
10 belgicismes qui nous trahissent DR Getty Images

10 belgicismes qui nous trahissent directement à l’étranger

Kathleen Wuyard

Parce que les « blagues belges » ont la vie dure, on a tou·te·s déjà prétendu venir d’un autre pays de la Francophonie quand on était à l’étranger… Pour se faire capter au premier belgicisme venu. Gros plan sur 10 mots et expression qui nous trahissent d’office.

Spritcher

« Spritche vite du produit sur la tache sinon tu n’arriveras pas à l’enlever! »

La formulation correcte: asperger.

Carrousel

« T’as vu, il y a un nouveau carrousel sur la Foire cette année! »

La formulation correcte: un manège.

Chipoter

« Arrête de chipoter avec tes cheveux, tu vas les graisser ».

La formulation correcte: tripoter.

Cloche

« Je me suis fait des cloches avec mes nouvelles chaussures, ça fait super mal » .

La formulation correcte: ampoule.

Clenche

« Attends, la clenche est coincée, je n’arrive pas à ouvrir la porte ».

La formulation correcte: poignée.

Divan

« Pas de chaussures sur le divan stp ».

La formulation correcte: canapé.

Farde

« Range vite le papier dans ta farde pour ne pas le perdre ».

La formulation correcte: classeur.

GSM

« J’hésite à m’acheter un nouveau GSM avec un meilleur appareil photo ».

La formulation correcte: téléphone portable.

Ramassette

« Je vais vite chercher la ramassette avant que quelqu’un ne marche sur un morceau de verre ».

La formulation correcte: pelle à poussières.

Septante et nonante

« Septante euros par personne? C’est pas donné quand même ».

La formulation correcte: septante et nonante. Pardon, mais « soixante-dix » et « quatre-vingt-dix », c’est d’un ridicule. Vous ne voulez pas nous compter tous les multiples jusque « neuf-cent-cent » tant que vous y êtes?

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires