Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

FLAIR BOOK CLUB: « Chacun ses goûts », un manga touchant sur l’acceptation de soi

Sarah Mangeleer
Sarah Mangeleer Journaliste

« Chacun ses goûts » c’est le manga dont j’aurais eu désespérément besoin ado, qui prône l’acceptation de soi, toujours dans la bienveillance. Vous ne faites pas partie des normes ? Tant mieux ! Ce manga (et ses personnages) invite à profiter pleinement de qui on est. C’est une petite bulle de douceur, de good vibes et d’énergie positive dont il fallait absolument qu’on vous parle.

Le résumé

Les relations humaines ? Non merci. Pas pour Haru, une jeune fille qui n’a d’yeux que pour son travail et ses passions. Son quotidien est brusquement chamboulé quand, un soir, après une soirée très arrosée, elle fait la connaissance d’Ao, un homme travesti. Comme ils s’entendent à merveille, ils décident de devenir colocataires. Pour cela, ils instaurent une seule règle : chaque semaine ils doivent se préparer un bento l’un à l’autre... et apprendre à se découvrir par la même occasion.

La série fait actuellement 4 tomes et vous pouvez la retrouver aux éditions Kana.

Lire aussi: FLAIR BOOK CLUB: les meilleurs mangas du moment

Et en 3 mots-clés?

#acceptation

#selflove

#cohabitation

Pourquoi on a adoré

Parce que c’est doux, mignon et en résumé : absolument adorable. C’est un manga qui déconstruit les normes et qui nous autorise à simplement être nous-mêmes (et ça fait un bien fou).

La relation entre Ao et Haru vous fera fondre comme neige au soleil. Je me suis prise d’affection pour eux en deux secondes chrono. Ao et Haru ont parfois du mal à s’accepter pleinement. En tant que travesti bisexuel, Ao doit parfois subir le regard des autres et celui de son entourage. Quant à Haru qui préfère de loin jouer aux jeux vidéos dans son coin plutôt que converser avec les autres, elle en a assez qu’on lui répète qu’elle devrait changer d’attitude. Le message derrière « Chacun ses goûts » n’est pas de se conformer aux normes mais bien de rester soi-même, en toutes circonstances. C’est en tout cas ce que les deux personnages vont mettre un point d’honneur à faire durant tout le récit, pour notre plus grand plaisir.

Autre détail, il n’y a pas de romance dans « Chacun ses goûts », mais bien une amitié profonde, un respect mutuel et une bienveillance à toute épreuve qui fait du bien au moral. Quant aux graphismes, ils sont à l’image de l’histoire : tout en douceur et légèreté. Les traits sont fins et délicats.

Pour les fans de cuisine, vous aurez même l’occasion de découvrir de nouvelles recettes à tester à la fin de chaque chapitre.

Lire aussi: FLAIR BOOK CLUB: quel manga lire pour commencer?

À qui ça va plaire

À toutes les personnes qui sont en quête d’un peu de bienveillance et de douceur (dans ce monde de brutes) et qui ont envie de passer un moment agréable en compagnie d’Haru et Ao. Si un jour vous ne vous êtes pas senti.e. à votre place dans notre monde ou si vous avez du mal à vous accepter, ce manga vous réconciliera avec vous-même !

Enfin, n’ayez aucune crainte si vous lisez peu de mangas, vous pouvez parfaitement vous lancer avec celui-ci car il est frais, doux et se lit très aisément.

« Chacun ses goûts », Machita, 176 pages, Kana, 7.45€.

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires