Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
La Bibliothèque de Minuit - Matt Haig - DR

Flair Book Club: pourquoi il faut lire « La Bibliothèque de Minuit » dès sa sortie

Kathleen Wuyard

C’est bien beau, les prix littéraires, mais à notre connaissance, il en manque un qui récompense les romans qui font vraiment du bien et dont la lecture fait l’effet d’un câlin. « La Bibliothèque de Minuit » de Matt Haig, par exemple, un bijou feelgood et notre coup de coeur de l’automne, à précommander sans tarder pour vous tenir chaud tout l’hiver.

Confession: en vrai, il s’agissait plutôt du « coup de coeur de l’automne dernier », le roman ayant rejoint (et aussitôt quitté) notre pile à lire dès sa sortie dans sa langue originale, l’anglais. Et la bonne nouvelle c’est qu’en attendant l’adaptation au cinéma de cette pépite de tendresse, les éditions Mazarine s’apprêtent enfin à sortir la traduction française. Pourquoi vous devriez vous aussi lire « La Bibliothèque de Minuit » dès qu’elle arrivera en librairies le 5 janvier prochain? On vous dit tout.

Le résumé

Lorsque Nora Seeds se retrouve un soir dans la Bibliothèque de Minuit, c’est sa dernière chance de tout refaire. Jusqu’à présent, sa vie ne lui semble être qu’une suite de remords et de regrets. Elle pense qu’elle a laissé tomber de nombreuses personnes – surtout elle même. Mais maintenant, les choses vont changer!

Les livres de la Bibliothèque de Minuit lui donnent la possibilité de revivre sa vie autrement. Avec l’aide d’une autre bibliophile de longue date, elle n’a qu’à tendre le bras, tourner les pages et corriger ses erreurs pour inventer la vie parfaite. Mais les choses ne se déroulent pas comme elle l’imaginait, et ses choix remettent non seulement son existence mais aussi celle de la Bibliothèque de Minuit en question… Avant que minuit ne sonne, Nora va devoir répondre à l’énigme la plus importante: qu’est-ce qu’une vie heureuse?

Et en 3 mots-clés?

#regrets

#lecture

#secondechance

Pourquoi on a adoré

D’abord parce qu’avec sa drôle de Bibliothèque célébrant toute la magie des livres et la passion que vouent ses personnages à ceux-ci, c’est un vrai livre pour papivores et un joli clin d’oeil à toutes celles et ceux pour qui les romans qui ornent leurs bibliothèques sont bien plus que du simple papier.

Ensuite, parce que ce que vit Nora et les choix auxquels elle est confrontée en vivant à nouveau certains moments clés de sa vie, mais aussi des vies parallèles qui pourraient être les siennes, fait écho au sentiment de doute qui vit au plus profond d’entre nous. Ce qui ne veut pas dire que le roman est déprimant pour autant, plutôt tout le contraire même: avec le talent qui le caractérise, Matt Haig livre un récit d’une infinie tendresse, qui fait un bien fou et suffit à éclairer une journée morose dont on sait qu’elle finira avec plusieurs chapitres dévorés avant d’aller se coucher.

À qui ça va plaire

Aux féru•e•s de lecture, qui savoureront le rôle que jouent les livres et la bibliothèque qui les abrite dans le roman. Aux romantiques, qui ont besoin de laisser vagabonder leur esprit dans d’autres relations que les leurs. À tout qui a bien besoin d’un roman qui réchauffe le coeur et fait sourire, c’est à dire, en cette période pandémique anxiogène, à peu près la planète entière si vous nous demandez notre avis.

Pour en savoir plus sur les parutions prochaines des éditions Mazarine, rendez-vous ici.

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires