Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Unsplash

INTÉRIEUR VERT: comment prendre soin d’une Aloe Vera

Camille Hanot
Camille Hanot Journaliste

Plante deux en un, l’Aloe Vera est à la fois décorative et utile notamment dans notre salle de bains. Grâce à ses vertus thérapeutiques et cosmétiques, cette plante prend soin de nous et de nos petits bobos.


En plus d’être une jolie plante aux mille vertus, l’Aloe Vera est une plante résistante, comprenez, elle ne demande pas beaucoup d’entretien. Que demander de plus?

Lire aussi: L’aloe vera, l’allié multi-usages à emmener en voyage

Carte d’identité de l’Aloe Vera

  • Nom: Aloe Vera
  • Famille: Aloéacées / Liliacées
  • Type: plante d’intérieur dite « grasse »
  • Hauteur: 0,5 à 1 m


Lire aussi: SHOPPING: 10 pots canon pour mettre en valeur vos plantes

Ce qu’il faut savoir

Exposition


L’Aloe Vera a besoin de beaucoup lumière, la placer proche d’une fenêtre est dès lors une bonne idée. Par contre, elle n’aime pas le contact direct avec les rayons du soleil. Autre détail important: cette plante aime les températures chaudes. L’idéal? Une pièce entre 18 et 21° degrés.

Arrosage


Très modéré; 1 fois par semaine est un bon timing. En été, quand il fait trop chaud, n’hésitez pas à augmenter un peu le nombre d’arrosage. Par contre, en hiver, n’hésitez pas à le diminuer. Si la terre est sèche, votre Aloe Vera a soif. En été quand il fait bien chaud, il est conseillé de sortir son Aloe Vera dehors. L’eau du robinet est parfois trop dure pour cette plante, n’hésitez pas à l’arroser avec de l’eau de pluie ou de source.

Engrais


Pas besoin d’engrais.

Rempotage


Tous les 2 à 3 ans, au printemps, l’Aloe Vera a besoin d’être rempoté dans un pot plus large.

Bon à savoir


Les feuilles de l’Aloe Vera renferment du gel/du suc apprécié pour ses vertus thérapeutiques. Pour le récupérer, il faut couper une feuille de votre plante à la base, la découper en morceaux et les couper ensuite dans le sens de la longueur pour récupérer le gel. On l’utilise notamment pour soigner des brûlures, l’eczéma, les piqûres d’insectes, les vergetures… Notez qu’il vaut mieux attendre 5 ans avant de commencer à récolter le gel.

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires