Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

App-Elles : la première appli gratuite pour les femmes victimes de violences

Cette application gratuite permet aux femmes victimes de violences et de harcèlement de contacter rapidement un proche, les secours et autres associations en cas de besoin.


C’est Diariata N’Diaye qui est à l’origine de cette application qui, selon elle, est l’outil adéquat pour aider les femmes victimes de violences en tous genres à en parler. Elle s’est exprimée sur le sujet lors d’une interview accordée au Cheek Magazine :

On dit aux victimes d’appeler la police en cas de problème, mais on sait que ce n’est pas ce qu’elles font. Quand on vit une expérience comme celle-ci, on prend son téléphone et on appelle un proche

3 boutons


L’interface de l’application est divisée en trois boutons : alerter, en parler et agir.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Chaque touche a évidemment une fonction bien précise :

La première touche permet d’alerter le 112, mais surtout ses propres contacts, soit trois personnes de confiance qui, en cas de problème, reçoivent une position GPS, une photo prise par le téléphone et un SMS pré-enregistré. La deuxième touche permet de contacter les associations au niveau national et local. Et enfin, la troisième renvoie vers un site « ressource », où l’on parle des violences et des conséquences qu’elles ont sur la santé

Un bracelet connecté


Même si l’application mobile est déjà d’une grande aide, il est parfois difficile pour les victimes d’appeler au secours via ce moyen de communication – notamment pour des raisons de discrétion, par exemple.

Un bracelet connecté vient donc d’être lancé. Le principe est simple : il suffit de presser le bouton durant plus de 4 secondes et une alerte est directement envoyée via Bluetooth®.

Toutes les infos se trouvent sur le site internet de l’application.

D’autres articles:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires