Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

10 expressions que seuls les Liégeois utilisent

Justine Rossius

Baignés dans ces expressions depuis notre plus jeune âge, on en oublierait presque — nous Liégeois — qu’elles ne se prononcent qu’en Cité ardente. Retour sur ces phrases qui dévoilent nos origines où qu’on aille.

 

Les expressions liégeoises


Si vous nous entendez dire « J’ai sonné à Chantal tout à l’heure », ça signifie simplement qu’on lui a téléphoné. Bah oui, ça sonne la sonnerie du téléphone, non?!

 

Les expressions liégeoises


Même après des années à l’étranger, le « oufti » colle à la bouche d’un Liégeois comme un vieux chewing-gum sur une semelle. On l’utilise quand on est heureux comme un pape, quand on est choqués, quand on est fâchés, quand on est surpris… Bref, à peu près pour toutes les situations de la vie.

 

Les expressions liégeoises


Comprenez : c’est fait à la va-vite, voire c’est mal fait. D’où ça vient ? Aucune idée.

 

Les expressions liégeoises


À ne pas confondre avec « poivrot » qui signifie ivrogne, le « poireau » en liégeois est une expression à utiliser à votre guise pour désigner tous les débiles qui vous entourent. Déclinaison : « il me fait poireauter » signifiant ici : « il me fait attendre. »

 

Les expressions liégeoises


Faire la guindaille, c’est faire la fête, tout simplement ou « se mettre une grosse douf » si vous préférez… dans le carré, la plupart du temps.

 

Les expressions liégeoises


Encore un mot wallon désignant une gentille insulte! Un ewaré, c’est un fou, une personne un peu toquée!

 

Les expressions liégeoises


La trémie désigne un petit passage sous terrain pour les voitures, à Liège. Comme un tunnel en plus petit !

 

Les expressions liégeoises


Allez, une bonne fois pour toute : une chiclette, c’est un chewing-gum ; une chic, c’est un bonbon et un bonbon, c’est un biscuit.

 

Les expressions liégeoises


Le verbe sketter signifie simplement « casser », « fatiguer ». Je suis sketté = je suis mort de fatigue ! Mais par contre, sketter des pintes signifie boire des bières en grande quantité. Ah, la subtilité des dialectes wallons.

 

Les expressions liégeoises


Que les esprits mal tournés se calment directement: une grosse baise, c’est un gros bisou. En général, les grosses baises viennent de nos mamies, qui nous appellent d’ailleurs « ma binamée » ou encore « ma p’tite poyette ».

 

[td_smart_list_end]

 

À lire aussi:


 

 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires