https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© People with LGBTQ rainbow flags illustration

10 évènements qui ont fait avancer les droits LGBT au cours de la décennie

Manon de Meersman
Et si 2020 était enfin l’année du changement? Avec les jolis accomplissements en faveur de la cause et de la communauté LGBT au cours de 2019, il est probable que cette nouvelle décennie continue dans la voie des avancées, pour le plus grand plaisir de l’ouverture d’esprit générale.

De 2010 à 2019, il s’en est passé des choses dans le monde, hein! Même si 2019 n’a pas été l’année de nos espérances (restons softs), le bilan de la décennie, lui, n’est pas si chaotique, que du contraire, surtout du côté des avancées pour défendre et assurer les droits des personnes LGBT. On revient sur 10 évènements qui ont marqué ces 9 dernières années sur le sujet.

ETATS-UNIS – 15 décembre 2010

Lors d’un dîner de la Human Rights Campaign en 2009, Barack Obama affirmait qu’il souhaitait abroger la loi de Clinton « Don’t ask, don’t tell », loi qui interdit à toute personne qui « montre une propension, ou qui a l’intention de s’engager dans des actes homosexuels » de servir dans l’armée américaine.

En gros, si t’es gay, tu rentres pas dans l’armée et tu la fermes.

Le 15 décembre 2010, la Chambre des représentants adopte la loi visant à abolir cette législation et le 18 décembre, le Sénat vote pour l’abolition définitive.

ARGENTINE – 2 juillet 2012

L’Argentine décide de voter en 2012 une loi historique sur l’identité de genre: toute personne majeure peut définir son identité de genre et obtenir un changement d’état civil sans autorisation juridique ou médicale. Le 2 juillet 2012, Cristina Fernandez de Kirchner, la présidente du pays, confirme la loi en remettant les premiers documents d’identités à propos de cette loi.

OUGANDA – 4 août 2012

La première marche des fiertés d’Ouganda a lieu à Entebbe. Un évènement terriblement symbolique puisque la politique ougandaise est ouvertement homophobe; la preuve en est que l’Ouganda considère l’homosexualité comme contre-nature. Cette première Gay Pride a vu s’organiser une réception, un défilé sur la plage et un festival de films. La police ougandaise a cependant tout de même effectué une rafle lors de l’évènement, mais les faits sont là, ceux traduisant d’une volonté de militer contre ces actes. Comme le disait d’ailleurs Barack Obama à propos des lois en Ouganda: « il est impensable de viser des homosexuels et des lesbiennes pour ce qu’ils sont »

SERBIE – 28 septembre 2014

Le 28 septembre 2014, la première Gay Pride depuis 2010 a lieu en Serbie, sous haute protection policière. Selon le site de 20 Minutes, « le défilé était surveillé de près par l’Union européenne, qui le considérait comme un test du respect des droits de l’Homme dans cette ex-république yougoslave ayant démarré en janvier les négociations d’adhésion au bloc des 28 ». En 2017, autre évènement marquant de ce côté-là en Serbie avec la cheffe de gouvernement Ana Brnabić, ouvertement lesbienne, qui participe à la marche des fièrtés, une première pour une telle personnalité d’un pays balkanique de se rendre à ce genre de manifestation. 

INDE – 6 septembre 2018

L’homosexualité en Inde a été dépénalisée le 6 septembre 2018, après avoir été autorisée en 2009 et ensuite interdite en 2013. Selon Le Monde,

Les juges de la Cour suprême de Delhi ont jugé illégal l’article 377 du code pénal, datant de l’ère coloniale britannique, condamnant les relations sexuelles entre personnes de même sexe, qualifiées de ‘sexe contre nature' ».

ALLEMAGNE – Décembre 2018

Suite à une décision de la Cour constitutionnelle de Karlushe, le Bundestag vote en décembre 2018 une loi visant à inclure la mention « divers » aux côtés des catégories « masculin » et « féminin ». Selon Le Monde, « le 8 novembre 2017, les juges constitutionnels allemands avaient exigé des députés qu’ils modifient d’ici fin 2018 la législation en vigueur, après avoir été saisis du cas d’une personne déclarée comme fille à la naissance mais frappée d’une affection génétique rare caractérisée par la présence du seul chromosome X à la place de la paire habituelle des chromosomes sexuels (XX pour les filles, XY pour les garçons) ». 

BELGIQUE – 14 mai 2019

La Belgique se positionne en deuxième position du classement Rainbow recensant les droits et les conditions de vies de la communauté LGBT en Europe, et ce, pour la deuxième année consécutive. Cette même année, Bruxelles et Anvers se retrouvent d’ailleurs dans le classement des villes les plus gay-friendly au monde.

TAÏWAN – 24 mai 2019

Le 24 mai 2019, les mariages homosexuels sont légalement autorisés à Taïwan et ce, suite à une décision de la Cour suprême et un vote au Parlement. De ce fait, Taïwan devient le premier pays d’Asie, et donc le seul du continent, à légaliser les unions entre personnes du même sexe.

FRANCE – 9 octobre 2019

Le 9 octobre 2019 paraît le livre « Dieu est amour » qui dénonce les thérapies de conversion. En France, deux hommes se sont infiltrés dans ces cercles qui cherchent à guérir les homosexuels. Deux années d’infiltration au cours desquelles les auteurs ont analysé les pratiques instaurées dans ces groupes.

Des communautés catholiques ou évangéliques qui agissent en toute liberté, parfois même avec la bénédiction des autorités religieuses. Prières de guérison, chasse aux démons et accompagnement psychospirituel, ces nombreux témoignages inédits décrivent une réalité inquiétante encore inconnue du grand public ».

explique le résumé du bouquin.

COLOMBIE – 27 octobre 2019

Claudia Lopez, candidate de centre-gauche ouvertement lesbienne, est élue maire de Bogota le 27 octobre 2019. Au passage, elle devient également la première femme dans l’histoire du pays à occuper ce poste. Une victoire à la fois magnifique et historique qui signe un nouveau tournant dans la politique colombienne.

[td_smart_list_end]

Beaucoup d’efforts restent évidemment encore à faire, mais ces petites victoires forment les avancées de demain et l’ouverture d’esprit de l’avenir sur ces sujets essentiels et ces droits primordiaux de la communauté LGBT.

 

Lire aussi:

 

 

 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires