Home Lifestyle Cette petite fille trans de 8 ans défend les droits LGBTQ+ dans...

Cette petite fille trans de 8 ans défend les droits LGBTQ+ dans un discours

Elsa
YouTube
Elsa a 8 ans et est transgenre depuis l’âge de 4 ans. Lors de l’Assemblée d’Estrémadure en Espagne, elle a pris la parole devant des politiques pour défendre les droits de la communauté LGBT. Une intervention qui mêle puissance, émotion et espoir.

Début décembre, l’assemblée d’Estrémadure, à Merida, dans le sud-ouest de l’Espagne, a donné la parole à l’association Triangulo, une ONG qui lutte pour l’égalité des personnes gays, lesbiennes, bisexuelles et transsexuelles. Dans le cadre d’une séance consacrée à la lutte contre les discriminations à l’encontre des LGBTQ+ et le harcèlement scolaire, Elsa, 8 ans, transgenre, a élevé la voix pour faire entendre celle de sa communauté.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

“Ne laissez pas les gens nous priver du bonheur”

En 2014, la maman d’Elsa avait eu l’occasion de participer à l’Assemblée. Elle avait ouvertement parlé de sa fille devant les députés, insistant auprès de ces derniers sur l’importance de voter des lois dans le sens des communautés LGBTQ+.

Cinq ans plus tard, porte-parole de l’association, Elsa a elle-même fait passer un message clair, net et précis: que l’on respecte son choix et son bonheur. Lors de son discours, la petite fille a expliqué qu’elle avait toujours eu de la chance avec ses camarades de classe et dans son village, où elle se sent “aimée et respectée”. Malgré cette chance, elle reste lucide sur la situation…

Il est toujours nécessaire de rappeler que moi seule ai le droit de dire comment je me sens. Quatre ans plus tard, les gens continuent de se tromper. Comme si quelqu’un pouvait juger si je suis trans ou non”.

a-t-elle raconté, demandant à l’Assemblée de s’impliquer un peu plus dans la défense des droits LGBTQ+. « Le plus important dans tout ça, c’est que mesdames messieurs, vous qui vous dédiez à la politique, malgré les menaces, continuez de voter des lois qui reconnaissent la diversité de chacun, et surtout que les personnes trans aient le droit d’être qui elles sont vraiment. Ne laissez pas les gens nous priver du bonheur. Merci. », a-t-elle ajouté, selon le site de Paris Match.

Au vue de son jeune âge, certains ont crié à l’instrumentalisation de la petite fille pour faire passer un message… Dans tous les cas, la lutte pour les droits LGBTQ+ est importante et doit avoir une place primordiale dans les politiques, d’autant plus aujourd’hui, dans une société qui se veut un peu plus ouverte d’esprit chaque jour.

Lire aussi: