Home Témoignages Témoignage: « Mon journal sexo de célibataire »
PUBLICITÉ

Témoignage: « Mon journal sexo de célibataire »

Anouck a 28 ans, elle est célibataire, mais couche de temps en temps avec Thomas, son pote d’université. À côté de ça, elle est plutôt active sur Tinder et adore sortir. Elle nous dévoile les coulisses de sa vie en solo.

PUBLICITÉ

Mardi 11:12

SMS de Thomas: ‘Tu as un peu de temps ce soir?’ J’ai prévu de cuisiner avec des copines. Je n’ai donc pas vraiment le temps, mais je peux en trouver. Je décide de patienter un peu… Je passe un bon moment entre filles, je veux en profiter.

Mardi 22:35

Je viens juste de mettre mes copines dehors pour pouvoir faire l’amour.

Thomas et moi, c’est purement sexuel. Pendant un voyage scolaire, on s’est retrouvé au lit ensemble et depuis, on sait qu’on peut toujours s’appeler pour du sexe.

Parfois, il ne se passe rien pendant des mois, quand l’un de nous est en couple par exemple, et puis parfois, on se voit chaque semaine. Là, ça faisait plus d’un mois que nous ne nous étions plus vus, je ne pouvais pas laisser passer cette occasion.

Mercredi 07:00

Mon réveil sonne, beaucoup trop tôt… Je dois bien admettre qu’on a été dormir tard avec Thomas. Il est parti de chez moi vers 2h. On a fait l’amour, on a beaucoup parlé et rigolé, et puis… on a encore fait l’amour. C’est super, car on se sent vraiment en confiance l’un avec l’autre. Plus qu’avec un plan d’un soir que je ne connaîtrais ni d’Eve ni d’Adam. Par contre, on ne dort jamais ensemble, par peur de ressembler trop à un couple. Thomas et moi, c’est du sexe et de l’amitié. Rien de plus.

Jeudi 22:05

« Tu veux voir ma bite? ». Je lève les yeux au le ciel. Pourtant, c’est ainsi que la moitié des conversations sur les applis de rencontres se déroulent aujourd’hui. Chez moi en tout cas. La plupart du temps, je reçois même un « selfbite », sans avertissement. Hier soir, j’ai compté: j’ai balayé 22 fois l’écran vers la gauche et cinq fois vers la droite. Je deviens de plus en plus sélective. Sur ces 5 « validations », 2 se sont soldées par un match. Un des deux mecs a débuté la conversation par le fameux « Tu veux voir ma bite? » mais Nicolas, le second, s’est montré plus civilisé. Visiblement, on se connaît via via. C’est toujours rassurant. En tous cas, ça diminue les chances de voir son sexe apparaître sur mon écran sans crier gare. Nous discutons pendant une heure et demi…

Vendredi 01:00

Après un afterwork avec des collègues, je décide de sortir avec des copains. Et je bavarde avec Nicolas toute la nuit. Il est vraiment chouette et il veut me rencontrer ce week-end. On verra!

Samedi 20:10

Je me prépare pour sortir quand je reçois un SMS de Thomas. Il me demande si j’ai le temps de le voir avant ma soirée. La perspective d’un petit quickie m’excite. Une demi-heure plus tard, le voilà devant ma porte. Je lui ouvre, vêtue de mon peignoir, sans rien en dessous. Nous n’échangeons aucun mot, nous faisons l’amour comme des fous. C’est génial! On termine en fumant une cigarette. Il va également rejoindre des amis après.

Lorsqu’il s’en va, on se fait un high five pour se dire au revoir. Est-ce que d’autres « plans cul » font ça? Je me le demande!

Dimanche 11:21

Je suis toujours au lit, avec une horrible gueule de bois. Et je me sens stupide. Thomas est rentré chez moi la nuit dernière, et du coup, j’ai ignoré les messages de Nicolas toute la soirée. Ça me semblait un peu déplacé de le voir le même week-end.

Lundi 13:40

Je n’en reviens pas de ce que j’ai fait: j’ai laissé Nicolas en plan juste pour être avec Thomas. Mais ça ne recommencera plus. Thomas est une véritable impasse en ce qui concerne les relations. Je dois garder les yeux ouverts et donner une chance à Nicolas.

Mercredi 16:37

Ça y est: je reparle avec Nicolas. Je ne ressens pas encore le besoin de le voir, mais nos messages deviennent de plus en plus chauds. J’arrive à peine à croire ce que je vais dire, mais je pense que je vais bientôt recevoir une photo de son intimité… Et pour une fois, je risque de ne pas pousser de cri d’horreur.

Jeudi 22:45

Bingo! La photo est arrivée! Haha! On se parle encore, mais maintenant, on a franchi l’étape des photos! Et je dois dire qu’elles passent assez bien. Je me glisse dans mon lit avec mon téléphone et on s’envoie des photos coquines. Je glisse ma main entre mes jambes, je me caresse. Lui aussi. Je parviens à jouir, grâce à lui. Et à moi-même, évidemment!

Samedi 22:40

Je zone chez moi avec une copine. C’est un week-end tranquille à tous les niveaux. Thomas est parti en week-end avec des potes et Nicolas n’a pas répondu à mon dernier message. Je ne devrais pas l’oppresser, mais je n’arrive pas à me retenir. J’ai visiblement un manque d’attention. Et en plus, j’ai mes règles et je suis de mauvaise humeur.

Mercredi 12:43

J’ai reçu des nouvelles de Nicolas! Il ne s’excuse même pas d’avoir disparu de la circulation, mais ce n’est pas nécessaire. On n’est pas mariés après tout. Il me demande si on peut se refaire une session de chat comme la semaine dernière. Je lui renvoie un pouce vers le haut.

Jeudi 07:00

Mon réveil sonne et cette fois, je suis fraîche comme la rosée du matin. C’est pratique finalement, ces séances de sexe 2.0. Et en plus, il ne faut même pas changer les draps. Hier soir, j’ai même refusé de voir Thomas. Je n’étais pas vraiment dans le mood, parce que je savais bien que j’allais avoir ce « rendez-vous » avec Nicolas.

Dimanche 10:50

C’est la fête! Je suis sortie et je suis tombée sur un vieil amour de jeunesse. Et visiblement, j’étais toujours aussi dingue de lui. Lui, il était célibataire et n’avait pas l’air contre une petite aventure. Il s’est donc passé ce qui devait se passer…

Mais ce n’était pas une franche réussite. Surtout comparé à mes aventures avec Thomas. Je suis bien obligée de l’utiliser comme référence, puisque je n’ai personne d’autre en ce moment. Nicolas, ça ne compte pas vraiment, c’est virtuel.

Mercredi 22:10

Pour le moment, le fait de pouvoir compter de temps en temps sur Thomas est suffisant. Cet après-midi là, je lui envoie un message bien hot, dans l’espoir qu’il vienne chez moi. Et ça marche. Il arrive directement et nous faisons l’amour. Pendant son trajet jusqu’à chez moi, Nicolas m’envoie une photo sexy de lui. Pas de chance: Thomas a été plus rapide!

Jeudi 14:45

Cette fois, c’est au tour de Thomas de m’envoyer un SMS coquin alors que je suis au boulot. Ça ne fait même pas 24h qu’on s’est quittés… Je dois admettre que je trouve ça excitant. Et ça me rassure de savoir que lui aussi. Mais je dois rester sur mes gardes, au cas où il se remet en couple. Ou au cas où JE me mets en couple. Mais cette dernière situation semble de moins en moins plausible!

Vendredi 21:10

Je passe une soirée calme à la maison. Cette semaine, j’ai vu deux fois Thomas et ce week-end, je n’ai pas envie de papillonner. Je nie les SMS de mes copines et je ne réponds qu’à Nicolas. Ce soir-là, on discute simplement, sans finir par s’exciter. Et c’est super chouette aussi.

Samedi 16:00

Ce moment de tranquillité fut de courte durée. Nicolas insiste pour me voir, et j’accepte d’aller boire un verre avec lui ce soir. Je suis nerveuse. On s’est déjà vu nus, en photo, et maintenant, on va se voir en vrai.

Dimanche 09:35

Je me suis réveillée avec un grand sourire sur le visage. Ça a bien collé avec Nicolas. On a papoté et rigolé toute la soirée et il y avait une espèce d’électricité dans l’air. Mais il ne s’est rien passé. Je sais d’expérience que c’est mieux que de faire l’amour dès le premier soir. Au moment de prendre mon téléphone sur ma table de chevet, je m’aperçois qu’il m’a envoyé un message: « Merci pour cette belle soirée. J’espère qu’on se reverra vite. PS: Est-ce qu’on doit avoir des conversations civilisées à partir de maintenant? » Je rigole tout haut. « Merci à toi! Et j’espère aussi. PS: non, jamais! »

À découvrir aussi:

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.