Home Stars Charlotte Gainsbourg revient sur le suicide de sa soeur Kate Barry

Charlotte Gainsbourg revient sur le suicide de sa soeur Kate Barry

Charlotte Gainsbourg sortira son tout nouvel album, intitulé « Rest », le 17 novembre prochain. Pour l’occasion, elle a accordé une interview au magasine Vogue. Une interview très touchante, dans laquelle elle revient sur la perte tragique de sa soeur…

Le 11 décembre 2013, Kate Barry, la soeur de Charlotte Gainsbourg, décide de mettre fin à ses jours en se jetant de la fenêtre de son appartement situé au 4ème étage d’un immeuble parisien. Un choc pour la famille, et une douleur indescriptible pour la chanteuse qui devient alors inconsolable.

« Tout tournait autour d’elle désormais »

Alors occupée à écrire les textes de son nouvel opus, Charlotte Gainsbourg ne pense plus qu’à la disparition de sa soeur qui devient rapidement sa principale source d’inspiration: « Quand j’ai perdu ma soeur, j’avais déjà commencé à travailler sur l’album et il y a eu une espèce d’évidence: je ne pouvais écrire sur rien d’autre. Tout tournait autour d’elle désormais. Ca a cristallisé l’écriture, ça l’a rendue possible. J’espère que je ne me suis pas servie d’elle, que je ne me suis pas servie de ma peine, mais c’est ça qui m’a permis d’écrire ».

Il suffit d’écouter le premier titre, intitulé Rest comme l’album, pour percevoir la tristesse de la chanteuse:

Un mal-être présent depuis des années

Kate Barry avait du faire face à de nombreux problèmes et surtout de nombreuses critiques lorsqu’elle était jeune. Des moqueries et des méchancetés par rapport à ses parents surtout, comme sa soeur l’explique dans l’interview:

J’avais mes deux parents qui s’aimaient, ce qui fait une grande différence et t’assoit dans quelque chose de très récon­for­tant. J’étais suffisamment petite pour ne pas être heurtée par leur côté sulfureux, alors que Kate était plus grande et qu’elle l’a subi. À 7 ans, les couver­tures de maga­zines, je m’en foutais complè­te­ment tandis que Kate, qui avait 11 ans, était déjà une jeune fille. Je me suis construit un bouclier. J’enten­dais constam­ment : ‘Ton père est un drogué, ta mère est une pute’, mais ça ne m’attei­gnait pas car il y avait un tel déca­lage avec la réali­té… Bien sûr, mon père buvait, mais ça restait très loin de ce que les gens imagi­naient

Son prochain album s’annonce donc profond et émouvant. En attendant sa sortie, la chanteuse a déjà dévoilé un autre extrait, « Deadly Valentine », et un clip dans lequel elle laisse apparaître ses deux petites filles:

Les autres actualités sur Charlotte Gainsbourg:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.