Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Zennah, la chienne qui va aider la police belge à traquer les violeurs

Kathleen Wuyard

Pardon, Lassie, mais tu as de la concurrence: la jolie Zennah vient en effet de rejoindre les rangs de la police fédérale, où elle occupe désormais la position de « premier chien moeurs du pays ».


Un chien moeurs? Ainsi que l’expliquent nos confrères de la DH, qui ont repéré l’arrivée de cette nouvelle recrue à quatre pattes, concrètement, il s’agira pour Zennah de mettre son flair au service des enquêteurs chargés des affaires de moeurs.

Zennah, la hantise des agresseurs


Soit, en pratique, de localiser des traces de sperme lorsque celles-ci sont difficiles à repérer, quand une victime de viol ne se souvient pas de l’endroit précis de l’agression, par exemple, mais qu’il est crucial de trouver des preuves pour pouvoir appréhender son agresseur. Des agresseurs qui seront à la merci de l’odorat incroyable de Zennah, puisque la chienne a été entraînée pour détecter des échantillons de 0,1 millimètre de volume seulement, et ce jusqu’à dix jours après le viol. De quoi faire baisser les agressions? Selon les chiffres officiels, 8 viols seraient recensés chaque jour en Belgique, mais d’après le Ministre de la Justice, le nombre réel d’agressions serait dix fois plus élevé (!).

Portrait de Zennah en couverture: DR Police Fédérale. 

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires