Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

#BalanceTonPorc, le hashtag qui dénonce le harcèlement sexuel sur Twitter

Kathleen Wuyard

L’affaire Weinstein n’en finit pas d’avoir des retentissements, et alors que les témoignages d’actrices victimes du producteur se multiplient, les femmes se joignent au mouvement sur Twitter avec le hashtag #BalanceTonPorc.

Parce que non, malheureusement, les comportements « à la Harvey Weinstein » avec abus de pouvoir pour obtenir des faveurs, remarques répugnantes et attouchements abominables ne se limitent pas à Hollywood. Loin de là. A l’origine du mouvement, Sandra Muller, une journaliste française qui a invité les utilisatrices de Twitter à joindre leurs voix à celles des actrices pour dénoncer en masse le harcèlement sexuel dont elles ont été victimes.


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’occasion de reprendre le pouvoir, au moins virtuellement, mais aussi de réaliser que quand il s’agit de harcèlement, aucun milieu n’est épargné.

Politique vomitive


A commencer par le monde de la politique, où la députée française LREM Aurore Bergé dénonce cet homme qui, lors d’un déplacement professionnel, change les billets d’avion pour être assis à coté d’elle et téléphone dans sa chambre pendant la nuit. Le monde des médias, aussi, où les témoignages ont tellement afflué que la créatrice de « Paye ton Journal »; une page Facebook dédiée au sexisme dans les médias, en a fait un relais.

Sans surprise, de nombreuses journalistes sont de la partie et dénoncent les comportements de collègues, chefs… Parce qu’on fait des articles où on dénonce Weinstein tout en se comportant de la même façon au sein des rédactions.. Voilà l’hypocrisie des médias que j’essaie de dénoncer


Harcèlement, hypocrisie, et loi du silence aussi: si le #balancetonporc est rapidement devenu un des hashtags les plus utilisés, quelques uns ne se sont pas gênés pour venir répondre aux femmes ayant le courage de dénoncer cette pratique.


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Des commentaires qui en disent long sur le chemin qu’il reste à parcourir, mais qui ne risquent pas de pousser les femmes à se taire pour autant. Le cri de ralliement? « La peur doit changer de camp ». Un hashtag à la fois…

Lire aussi: 

Les accusations d’agressions sexuelles contre Harvey Weinstein se multiplient

Bientôt une app pour dénoncer le harcèlement de rue à Bruxelles

Les Youtubeuses témoignent sur le harcèlement dont elles sont victimes

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires