Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Le harcèlement sexuel affecte la liberté de mouvement d’une Belge sur deux

Kathleen Wuyard

Pour son dernier rapport, l’ONG Plan International a interrogé par moins de 3.000 jeunes filles belges afin d’évaluer l’impact que le harcèlement de rue a sur elle. Un rapport glaçant, 50% d’entre elles ayant indiqué que le harcèlement sexuel affectait leur liberté de mouvement.


En effet, d’après le rapport, une fille belge sur deux change de chemin et multiplie les détours afin d’éviter certains endroits insécurisants où il ne fait pas bon passer seule quand on est une femme. 29 % des cas de harcèlement sexuel se produisent en effet dans la rue, 14 % dans les transports en commun et 16 % lors d’une activité de loisir, comme une sortie ou une promenade au parc. Si 27 % des filles ont été harcelées le soir, 38 % disent que cela peut arriver à tout moment.

Par harcèlement sexuel, on entend notamment des sifflements, des poursuites et des attouchements non désirés.

Lire aussi: Ma tenue, une invitation? Oui, à te taire

Plan International dénonce l’impact du harcèlement sexuel


Et Plan International Belgique de souligner que le problème ne s’est pas atténué pendant la pandémie de COVID-19, au contraire. Le harcèlement sexuel s’est simplement déplacé des endroits fréquentés comme les cafés et les festivals, qui ont dû fermer, vers des endroits déserts où le contrôle social fait défaut.

Nous étions plus souvent seul.e.s en rue pendant le confinement, et cela a facilité la tâche aux harceleurs » – Plan International Belgique.


Une problématique qui reste relativement ignorée, malgré son ampleur: ainsi, 80 % des personnes interrogées n’ont bénéficié d’aucune aide de la part de témoins, et le faible nombre de plaintes déposées auprès de la police montre que de ce côté-là non plus, elles ne comptaient pas obtenir un réel soutien. C’est pourquoi l’organisation de défense des droits des filles a formulé diverses recommandations pour miser à la fois sur la prévention, la protection, les poursuites et la participation des jeunes.

Plan International lutte contre le harcèlement de rue DR

Objectif final? Que le programme belge serve d’exemple : en novembre, Plan International publiera un guide pour les autres villes européennes qui veulent lutter contre le harcèlement sexuel. En attendant, pour lire le rapport dans son entièreté, c’est ici que ça se passe.

Lire aussi: 


 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires