Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Vulgaire, la nouvelle marque liégeoise qui décoiffe

Kathleen Wuyard

Après Filles à Papa, Yseult, Imprévu ou encore J’Existe, une nouvelle marque fait son apparition dans le paysage de la mode liégeoise: Vulgaire. Un état d’esprit plutôt qu’une insulte pour son créateur, Jack le Coiffeur, qui signe une ligne de streetwear éminemment désirable.


« J’avais envie d’avoir des vêtements qui me plaisent, pas tant que je ne trouvais pas mon bonheur dans le commerce, mais je voulais porter du second degré plus affirmé » explique-t-il. Et faire un clin d’oeil dans la foulée à ces fins de soirée dont il est coutumier, Jack n’étant pas que coiffeur mais aussi DJ. « C’est une attitude qu’on peut adopter en fin de soirée quand on est chacun notre propre vulgaire, c’est un état d’esprit ».

Vulgaire, vous?


Attention, toutefois, à ne pas faire d’amalgame: vulgaire, peut-être, mais certainement pas cheap. Au sens propre, d’abord, comptez entre 45€ (le t-shirt) et 140€ (le bomber) pour vous offrir une pièce estampillée Vulgaire. Mais au sens figuré, aussi: produits en bordure de Liège, chez Smartex, les vêtements sont non seulement made in Principauté mais aussi écoresponsables et éthiques. Nos coups de coeur de la collection? Le t-shirt oversized léopard, à offrir à notre mec pour mieux le lui piquer, le hoodie monochrome au noir parfaitement délavé et le bomber kaki, irrésistible. Pour découvrir le reste de la collection Vulgaire et la playlist pensée par son créateur à l’occasion de la sortie de la ligne, rendez-vous ici.

Lire aussi: 


Photos: Gilles Lemoine pour Vulgaire. 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires