https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

WiCulPédia lance une plateforme décomplexée avec des tutos sur la sexualité

Laurane Wattecamps

Si vous ne connaissez pas encore le compte Instagram WiCulPédia, nous ne pouvons que vous conseiller de le suivre illico. Et puis dans la foulée, foncez découvrir la plateforme interactive sur la sexualité qui vient tout juste de voir le jour et qui s’annonce jouissive!


L’éducation sexuelle prend ses quartiers sur Instragram où elle s’affiche sans tabou (ou presque). Parmi les comptes dédiés à la sexualité, WiCulPédia fait partie des immanquables. Créé deux mois avant le confinement l’année dernière, il a récolté près de 90.000 abonné·e·s en très peu de temps. Une aventure surréaliste pour Edwige, infirmière-psychothérapeute, qui se réjouit de co-créer avec sa communauté un lieu où la sexualité se décortique. Mais il faut le dire, Instagram est encore un réseau social qui a une fâcheuse tendance à la censure puritaine. Une censure dont Edwige a déjà fait les frais à de nombreuses reprises puisqu’elle a subi plusieurs shadow ban.

Si elle ne compte pas du tout arrêter de partager ses conseils sur la plateforme, elle a toutefois voulu créer un véritable safe space où le mot branlette ne conduirait pas à une damnation éternelle. Contactée par le partenaire d’une abonnée (la Loi de l’attraction, ça vous parle?), elle se lance alors dans un projet novateur: le lancement d’une plateforme sans tabou, sans complexe, autour de la sexualité.

Des lives, des tutos et un forum


Le problème avec Instagram que de nombreux comptes condamnent, c’est qu’il n’est pas possible d’y laisser un commentaire avec son expérience personnelle sans recevoir des sollicitations sexuelles venues de comptes créés à la pelle par des personnes malintentionnées. C’est ainsi que bon nombre d’abonné·e·s du réseau social réfléchissent à deux fois avant de partager leur témoignage. Une auto-censure, quand elle ne vient pas d’Instagram lui-même, qui empêche un libre échange pourtant essentiel à la déconstruction des injonctions et des tabous sur la sexualité.

Nous avons tenté de créer un lieu où les gens pourraient parler de leur propre sexualité sans photo, de manière anonyme, sans identité réelle mais avec une modération pour éviter les abus.


Après des mois de travail, Wiculpédia et TipAndChat lancent We_cul_pédia. « Le « we », c’est pour l’idée de communauté. C’est un lieu où il n’y a pas d’échelle de supériorité. Chacun·e peut intervenir à l’envie. Aujourd’hui, We_cul_pédia regroupe des cercles de discussion comme un forum: « il y a un cercle de parole libre à la façon open bar pour parler de tout et de rien, un cercle sur les troubles de la sexualité des personnes à vagin, un pour les personnes à pénis et des cercles sur la libido, le squirt, le BDSM et toutes les premières fois ». Les mots d’ordre sont respect, bienveillance et écoute. Une formule qui plaît beaucoup aux membres qui apprécient ce côté cocon.

Mais ce n’est pas tout. Edwige a également lancé des lives sur divers sujets toujours décidés en accord avec la communauté grâce à un système de votes et également des tutos autour de pratiques sexuelles pour les personnes qui chercheraient des conseils pour accroître le plaisir. Bref, une mine d’or d’informations et de partages avec un nouveau tuto et un live par semaine.

L’immense avantage de cette plateforme? On peut choisir d’y rester complètement anonyme et il est impossible de se contacter par message privé. Autrement dit, We_cul_pédia n’a pas pour vocation de se transformer en site de rencontres. « Si Henri de la compta veut parler de son éjaculation prématurée et recevoir des conseils, il pourra le faire sans jamais être démasqué. C’était très important pour moi de garantir cette anonymat afin que tout le monde puisse s’exprimer le plus librement possible ».

Pour rejoindre cette plateforme d’un nouveau genre, il vous en coûtera 5,99€ (TVA comprise) par mois, soit l’équivalent d’un verre en terrasse. Et très franchement, au vu de la qualité du travail d’Edwige et Levan de TipAndChat, des conseils pour (s)explorer et de l’accès à un safe space bien géré, il nous semble peu cher payé d’assouvir sa soif de plaisir par de l’information plutôt que par un verre le vendredi soir.

Curieux·se? Cliquez ici pour découvrir We_cul_pédia.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires