Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Unhappy couple having conflict. Young caucasian man and caucasian woman turned away from each other. Concept of misunderstanding, problems, distrust, suspicion. Modern vector style.

Recoucher avec son ex: bonne ou mauvaise idée?

Recommencer à fréquenter un ex est souvent considéré comme la pire des idées. Pourquoi donc ? Et comment y faire face ?


Se faire tatouer un dragon sur le dos. Appeler votre fille Khaleesi. Dire que vous ne croyez pas aux vaccins. Dépenser vos économies et celles de votre partenaire pour acheter une carte Pokémon rare. Annoncer que vous voulez ouvrir un vidéoclub. Ou quitter un emploi stable pour faire des vidéos ASMR à plein temps sur YouTube, alors que vous avez un prêt à rembourser. Bref, dans la catégorie des nouvelles qui risquent d’être mal reçues par votre entourage, certaines sont pires que de vous remettre avec votre ex. Pourtant, c’est souvent considéré comme l’une des choses les plus stupides que l’on puisse faire. Après tout, la rupture est bien arrivée pour une raison. Qui veut parier sur une relation qui part d’une mauvaise nase ? Environ une personne sur deux, apparemment.

Si l’on en croit une étude britannique de 2016, un pourcentage surprenant de 54% des personnes ayant vécu une rupture difficile finissent par se remettre avec leur ex dans les cinq ans. »


Un quart des personnes interrogées préfèrent même ne pas parler de leur rupture avec leurs amis proches, dans l’espoir d’une réconciliation avec leur ex. Selon la sexologue et thérapeute relationnelle Rika Ponnet, c’est loin d’être anormal. « On entend souvent, après une rupture, que les gens choisissent de revenir vers leur ex pour avoir de nouveaux rapports sexuels. Dans un sens, c’est même logique. Ce n’est pas parce qu’on rompt qu’un bouton éteint automatiquement nos sentiments. Même si vous avez rompu de manière conflictuelle, certaines choses continuent de vous lier à l’autre. Et en tant que célibataire, cette personne pourra vous manquer énormément. La distance nous fait apprécier davantage ce que l’on a perdu, c’est ce qui donne souvent envie aux gens de recommencer. »

Cela fait écho à Hannah, 29 ans, qui s’est déjà retrouvée deux fois au lit avec un ex petit-ami. « Je suis une récidiviste”, dit-elle en riant. “C’est juste une idée tentante, parce que vous avez été amoureuse de cette personne auparavant. Et vous avez envie de retrouver ces sentiments. Quand vous vous remettez à discuter, que vous passez du temps ensemble et que vous redevenez intimes, il est logique que quelque chose en découle. En plus, il n’est pas toujours facile de rompre une relation sérieuse avec quelqu’un. On a beau savoir que c’est mieux comme ça, ça ne rend pas forcément les choses plus simples. »

Hannah et son copain Olivier ont décidé de se séparer après deux ans de relation, parce qu’ils voulaient des choses différentes. Mais leurs chemins se sont à nouveau croisés quelques mois plus tard.

Émotionnellement, j’ai eu vraiment du mal après notre rupture. Comme nous sommes restés en contact entre-temps, une partie de moi s’est accrochée à l’idée que tout pouvait bien se passer, même si en fait, nos problèmes ne pouvaient pas être résolus. Je pense que revoir Olivier était une manière de s’accrocher au passé. Vous retombez dans un vieux schéma, vous niez ce qui a mal tourné et vous ne voulez revivre que les bons moments. »


Qu’ils recouchent ensemble ce soir-là n’était pas non plus vraiment étonnant, confie Hannah. « Ce n’est pas parce que nous avions trop bu, c’était une décision consciente. Le sexe m’a tout de suite semblé très familier, ce qui, je pense, est la principale raison pour laquelle les gens finissent par retourner avec leur ex. Vous vous connaissez, il n’y a pas de limite. Vous n’avez pas besoin de repartir à zéro, comme lorsque vous rencontrez quelqu’un de nouveau. »

Connu et aimé


On a tendance à penser que la nouveauté est ce qu’il y a de mieux dans le sexe, mais ce n’est pas du tout le cas, affirme la sexologue Rika Ponnet. « Si vous vous connaissez, vous êtes déjà en phase l’un avec l’autre. C’est ce qui nous pousse à retourner vers les personnes avec lesquelles on se sent à l’aise et en sécurité. C’est pourquoi les personnes en couple ont toujours plus de rapports sexuels que les personnes célibataires. C’était particulièrement le cas lors de la période Covid : les gens avaient tendance à se tourner vers un partenaire sexuel stable, et souvent un ex. L’année et demi écoulée aura été marquée par un recyclage encore plus important que d’habitude. »

Pendant la pandémie, Denis, 26 ans, a également recommencé à voir son ex Louise, environ huit mois après la fin de leur relation de six ans. Bien que ça lui ait semblé familier, il a quand même remarqué que certaines choses avaient changé. « Quand, tout à coup, vous vous remettez à discuter avec quelqu’un que vous connaissez si bien, vous sentez aussi que vous avez tous les deux changé d’une certaine manière », explique Denis. « C’est amusant et excitant de réapprendre à se connaître. »

Quand il a revu Louise lors d’une fête, leur connexion est immédiatement revenue. « On s’est embrassés dès le premier rendez-vous », confie Denis. « Nous avons fait l’amour au deuxième ou troisième rendez-vous. Au début, c’était étrange. Même si elle m’avait déjà vu nu des milliers de fois, le côté émotionnel était difficile pour moi. Physiquement, j’ai eu moins de problème. Vous savez déjà ce qui fait du bien à elle comme à vous, ce qu’il faut faire ou ne pas faire. Cette confiance vous fait agir plus rapidement. J’ai remarqué qu’on avait aussi plus de facilité à parler de ce qu’on avait envie d’essayer. Ça a rendu le sexe plus excitant qu’à la fin de notre relation. C’est un peu comme coucher avec une nouvelle personne, mais sans la gêne qui peut parfois exister au début. »

Ce n’est que lendemain matin que ça lui a semblé très bizarre, poursuit-il. « Vous vous demandez : Était-ce une bonne idée ? Qu’est-ce que ça signifie ? » Hannah acquiesce.

Le lendemain de notre nuit ensemble, je me sentais mal. La magie de la veille a disparu et vous vous réveillez, au sens propre comme au figuré. En couchant avec lui, j’avais fait sept pas en arrière dans mon processus de deuil de notre relation. J’avais l’impression de devoir l’oublier pour la deuxième fois. Le sentiment d’ivresse amoureux ne dure pas longtemps. »


Ce schéma d’attraction-répulsion peut être très intense lorsque vous recommencez une relation, souligne Rika Ponnet. « La relation peut être purement sexuelle au début, mais au fil du temps, vous constaterez que vous êtes toujours bloqué sur le problème qui a causé la rupture. Peut-être que vous n’avez pas encore eu la conclusion nécessaire. Même s’il ne s’agit que d’une relation physique, il se peut que vous ne soyez pas vraiment passé au-dessus de la relation en tant que telle. À ce moment-là, à vous de décider s’il est bon de continuer ou plutôt de laisser tout ça derrière vous. »

La prudence est de mise


Tout cela rappelle des choses à Hannah, qui a récemment revu un autre ex-copain qu’elle avait rencontré après Olivier. « Il s’est passé beaucoup plus de temps entre ma rupture avec Jean et le moment où je l’ai revu qu’avec Olivier à l’époque », explique Hannah. « J’avais réussi à passer au-dessus de ma relation avec Jean. Entre-temps, j’avais fréquenté d’autres personnes, j’étais dans un état d’esprit différent quand on s’est revus. Ça a rendu les rapports sexuels avec lui beaucoup plus agréables, parce que de mon côté, il n’y avait pas de sentiments compliqués. Je me disais aussi qu’avec le temps, on arriverait à évoluer vers une relation à nouveau. Je me suis toutefois rendu compte assez vite que ce n’était pas si simple. Nous ne pouvions pas repartir de zéro. La raison pour laquelle Jean et moi nous sommes séparés, c’est parce que nous avions tous les deux plus besoin de l’autre que ce que nous pouvions donner. Ce ne serait pas différent maintenant. Seulement, la deuxième fois, la sonnette d’alarme se déclenche beaucoup plus rapidement, car vous constatez que les mêmes problèmes sont toujours là. C’est pour ça que je n’ai pas pu continuer. Le pari était trop grand. »

Denis est d’accord sur ce point. « J’étais conscient que je sortais avec mon ex. Beaucoup de choses se sont passées, vous avez une histoire ensemble. Même si pour Louise c’était comme si on commençait quelque chose de nouveau et qu’elle ne voulait pas penser à ce qu’il s’était passé, je ne voulais pas oublier. Je ne voulais pas reprendre les choses là où on les avait laissées, car ce n’était pas une bonne base. Je ne voulais pas m’engager dans une relation sans m’en rendre compte consciemment. Mais je voulais reconstruire quelque chose ensemble si nous décidions ensemble de nous donner une chance. Elle comprenait mes sentiments et elle était d’accord, mais dans les faits, ce n’était pas pareil. Cela a fait naître des doutes de part et d’autre, des discussions difficiles, qui ont fait apparaître clairement, après quelques semaines seulement, que ça ne marcherait pas cette fois-ci non plus. »

Quand deux ex se remettent ensemble, pour que ça fonctionne, tout dépend de la motivation des deux partenaires, explique la thérapeute de relation Rika Ponnet.

Si l’un des deux espère que tout rentrera dans l’ordre et que l’autre est surtout intéressé par le sexe, il est sûr qu’un des deux tombera de haut. Mais en même temps, je suis convaincue que certaines personnes ont besoin de ça pour rompre définitivement le lien. Les gens se posent souvent des questions. Et se voir permet de les éclaircir. Vous avez essayé. La douleur qui suit peut aider à prendre de la distance. »


« Les gens viennent souvent dans mon cabinet avec un sentiment de culpabilité », poursuit la sexologue. « Ils disent souvent que c’est bête et que leur entourage trouve que ce n’est pas une bonne idée. Mais je ne dirai jamais si quelque chose est bien ou mal. Pour moi, la question est plutôt : pourquoi le faites-vous ? Qu’est-ce que vous y gagnez ? Sans aucun jugement de valeur. Les gens deviennent souvent bien plus calmes quand vous les validez et que vous les aidez à voir pourquoi ils font quelque chose. Il y a toujours un moment ils comprennent clairement pourquoi leur relation a fonctionné ou non, mais cela peut parfois prendre du temps. »

Je te l’avais dit


Mais comment faire face aux mauvaises réactions de votre entourage ? Le plus important, c’est de se rendre compte que ça en dit plus long sur ces personnes que sur vous, affirme Rika Ponnet. « Tout d’abord, essayez de trouver votre propre voie et décidez par vous-même si c’est une bonne idée. C’est votre vie, c’est à vous de savoir ce qui est bon pour vous. Si revoir votre ex est important pour vous en ce moment, essayez simplement de le faire comprendre à votre entourage. Avec vos amis proches, libre à vous de dire que vous ne voulez pas être critiquée à ce propos. »

La plus grande erreur est de penser que toutes les relations doivent être un succès, explique la thérapeute. « Si nous savions à l’avance comment tout se passe, nous ne commencerions plus rien. Une relation consiste à suivre un chemin. Parfois, il est de courte durée, mais il nous mène quelque part et nous apprend quelque chose. En amour, les gens ont trop souvent l’impression qu’ils font quelque chose de mal. Mais tout ce qui est authentique et se déroule entre deux adultes est acceptable. Les émotions sont parfois compliquées. Nous avons tendance à nous regarder à travers les yeux de quelqu’un d’autre, or vous seul savez ce que vous voulez vraiment et ce dont vous avez besoin. »

Denis n’a pas été épargné par les jugements et les commentaires de son entourage. « Presque tout le monde m’a dit que ce n’était pas une bonne idée. Parfois, c’était très généralisateur, du genre : ‘Recommencer quelque chose avec une ex n’est jamais une bonne idée.’ Parfois, c’était juste dirigé contre Louise, parce qu’elle m’avait blessé, que je devais me protéger. Certaines personnes qui ne m’ont rien dit le pensaient probablement aussi, mais voulaient me laisser la liberté de le découvrir par moi-même. Personnellement, je pense juste que ça m’a aidé à me sentir mieux pour mettre un vrai terme à la relation. Ça m’a fait comprendre que ça ne marcherait plus jamais, sentiment que je n’avais pas à la fin de notre relation. J’étais encore partiellement attaché émotionnellement à Louise et aujourd’hui je ne le suis plus. »

S’il voudrait recoucher avec elle ? « Non, pas du tout », réagit-il fermement. « Elle ne m’intéresse plus, ni sur le plan relationnel, ni sur le plan sexuel. Et ça, je l’ai juste compris en fonçant droit dans le mur. »

Hannah a également eu du mal à supporter les réactions pleines de préjugés de son entourage. « Par exemple, je n’avais pas envie de dire à ma sœur que je revoyais Jean. Il est beaucoup plus simple de dire que vous avez rencontré quelqu’un de nouveau, les gens sont beaucoup plus contents pour vous. Ils se sont fait une idée de ma relation avec Jean : ça n’a pas marché, pourquoi ça marcherait maintenant ? Je l’ai bien compris, mais j’ai trouvé ça dommage. J’ai presque trente ans, je peux prendre mes propres décisions. Si je veux être avec mon ex, c’est mon choix. J’ai remarqué que ça me bloquait d’en parler avec mes amis, parce qu’ils avaient toujours les mêmes commentaires. Je n’avais pas nécessairement besoin de savoir ce que tout le monde en pensait. »

Elle estime qu’il n’est pas négatif de prendre parfois un chemin plus difficile. « On le vit, et on y survit toujours. J’ai l’impression que je repense à la rupture avec beaucoup moins de ressentiments qu’avant, car j’en suis sortie plus forte. » Entre-temps, elle a retrouvé quelqu’un avec qui elle est très heureuse. « En tant que célibataire, il y a toujours une longue période où vous trouvez votre ex plus attirant que les autres, parce que vous savez qui vous avez en face. Vous connaissez ses défauts, mais aussi ses qualités. Lorsque vous rencontrez quelqu’un, c’est toujours un nouveau défi. Mais petit à petit, vous apprenez aussi à connaître cette personne et vous créez une familiarité, ce qui enlève cet avantage à votre ex. Et vous pouvez enfin vous débarrasser de ce poids. »

Texte : Jorik Leemans

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires