Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Noël en couple - Getty

5 conseils pour mettre votre partenaire à l’aise lors du premier Noël familial

Laurane

Vous allez passer votre premier Noël en couple avec votre partenaire et vous redoutez le moment fatidique des présentations avec le reste de votre famille? Voici quelques conseils pour que tout se déroule sans encombre.

Les Fêtes amènent toujours un mélange d’émotions pas forcément faciles à gérer. Stress, excitation, appréhension,... Quand on fait entrer une nouvelle personne dans notre famille, ce cocktail est amplifié et peut créer une véritable peur bleue. Toujours est-il que quelques astuces peuvent vous préparer au mieux.

Discutez en amont

Il est tout à fait normal de ressentir des émotions contradictoires, telles que de la joie et de la peur, avant de présenter une nouvelle personne à sa famille ou d’être présenté·e soi-même. Il peut être bénéfique de prévoir un temps de discussion au préalable pour discuter de vos peurs ensemble. Accueillez les émotions sans les juger. Mettre des mots dessus aide à dédramatiser la situation. Ainsi, vous pouvez par exemple briefer le/la partenaire sur les personnes qui seront présentes afin de lui donner plus de contrôle sur la soirée à venir. Être préparé·e permet de mieux se projeter.

Détaillez le programme

Toutes les familles ont leurs propres rituels lors des fêtes. Que ce soit le menu 8 services, la bûche de Mamy ou l’ouverture des cadeaux à minuit pile, il peut être intéressant de détailler les différents rituels qui vont se produire au cours de la soirée afin que tout le monde sache à quoi s’attendre. D’autre part, ça sera aussi l’occasion pour votre partenaire de partager ses propres rituels, et qui sait, d’en créer de nouveaux avec votre famille réunie.

N’en faites pas des tonnes

Être à l’aise lors d’une nouvelle rencontre demande un certain temps. Dites-vous bien que les autres ont certainement des appréhensions aussi et feront de leur mieux pour garantir une ambiance détendue au moment venu. Vous pouvez faciliter la tâche de chacun·e en mettant en avant des points communs qui feront de bons débuts de conversation. Mais inutile de déballer la vie de l’autre d’entrée de jeu. La magie des rencontres se crée d’elle-même et n’a pas besoin d’entremetteur·euse. Accueillez simplement les silences et les questions embarrassantes dans le calme sans vous mettre de pression.

Restez vous-même

Respirez tou·te·s les deux un bon coup. Plusieurs fois au cours de la soirée si nécessaire. Et puis, laissez faire le cours des choses. Un Noël en famille nous montre sous un jour différent. Il se peut que vous découvriez des traits de l’un·e et de l’autre que vous ne connaissiez pas. C’est normal, nos comportements en « société » ne sont pas les mêmes que dans l’intimité. Il y aura peut-être des bourdes, des moments gênants, des moments drôles... Ou pire, des débats politiques. Et ce n’est pas grave. Ce sont de cette manière que nos relations s’enrichissent et nous laissent des souvenirs. Si la situation s’envenime, vous sentirez certainement s’il est nécessaire de faire un pas de recul pour apaiser les choses. Faites-vous confiance, soyez vous-même.

Profitez!

Une fois les présentations faites, lâchez prise en laissant les choses se dérouler sans tout avoir sous contrôle. Après tout, il ne s’agit que d’un moment en famille qui aura un début et une fin (jusqu’à l’année prochaine). Autant en tirer le meilleur et se détendre face à un bon repas.

 


Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires