Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Rencontre - Getty

13 mots à connaître quand on se lance sur des apps de rencontre

Manon de Meersman

Les applications de rencontre sont plus populaires que jamais auprès des jeunes. À force de passer du temps dans cet environnement en ligne où le swipe règne en maître, ils ont fini par créer de nouvelles abréviations, tendances et expressions

Pour beaucoup, ce nouveau jargon peut sembler très technique, voire décourageant, raison pour laquelle Fruitz a tenu à démystifier la chose! L’application de rencontre vous explique les 13 mots que vous êtes susceptible de rencontrer si vous pratiquez l’online dating, un vocabulaire également utile par la suite pour tous vos rencards. De quoi devenir pro en la matière !

Lire aussi: 5 conseils pour préserver sa santé mentale sur les applis de rencontre

Situationship

« Moins qu’une relation à part entière, mais plus qu’une rencontre éphémère, une situationship désigne une relation romantique qu’il n’est nul besoin de définir. Si vous êtes dans une situationship, on vous a probablement déjà posé la question : « Mais vous en êtes où, au fait ? » À vous de donner votre propre définition de cette relation ; il est tout à fait normal de ne pas savoir quelle étiquette lui coller. Vous n’avez d’ailleurs aucune obligation de la définir si vous n’en avez pas envie. »

« Deepliking »

« Vous connaissez le principe : vous rencontrez quelqu’un en swipant et vous voulez lui faire part de votre intérêt. La nouvelle tendance pour se manifester consiste à scroller jusqu’aux toutes premières photos du fil Instagram de la personne que vous convoitez afin de les liker. Si beaucoup n’osent pas liker des photos du passé, soyons honnêtes : on le fait tous et toutes de temps en temps et cela nous plairait que notre crush aime une de nos vieilles photos, preuve ultime de son intérêt. »

« Breadcrumbing »

« Le breadcrumbing vous évoque le conte de Hansel et Gretel ? Bingo, car c’est bien de là que vient ce terme ! Vous donnez à l’autre personne juste assez de miettes (c’est-à-dire de temps, d’énergie et d’affection) pour qu’elle reste avec vous, sans faire davantage d’efforts. Concrètement, ces miettes prennent souvent la forme de SMS, de likes et de MP de façon à entretenir la conversation, sans que cette interaction ne mène nulle part. »

« Hardballing »

« Si vous utilisez Fruitz pour faire des rencontres en ligne, vous savez que les utilisateurs de l’application sont adeptes du hardballing ! Le hardballing consiste à faire preuve de clarté sur ses attentes en matière de relation. Ainsi, les deux parties sont au courant de la situation à tout moment et peuvent se protéger des chagrins d’amour. »

« Beige flags »

« Vous connaissez déjà les « green flags » et les « red flags », ces caractéristiques et signaux d’alerte laissant présager que l’autre est la personne qu’il vous faut, ou tout le contraire ! Outre ces signaux bien connus, il existe désormais plusieurs signes précurseurs indiquant qu’une personne est bien trop ennuyeuse pour que vous vous engagiez dans une relation avec elle, à savoir les « beige flags ». Par exemple, le fait de commander une pizza Hawaï... Mais comment vous assurer que l’on ne vous colle pas un beige flag dans le dos ? Racontez quelque chose d’unique ou une anecdote amusante à votre sujet. Peut-être avez-vous des hobbys ou des intérêts particuliers ? Ou encore : quel fut le moment le plus gênant de votre vie ? »

« Gatsbying »

« Dérivé du film The Great Gatsby, ce terme signifie que l’on essaie de se faire remarquer par son partenaire en postant constamment des selfies sur les réseaux sociaux, comme Instagram, TikTok et Snapchat. Dans le film, Gatsby organise des fêtes extravagantes dans l’espoir d’attirer l’attention de la femme qu’il aime, Daisy. Mais n’oubliez pas : il est important de rester soi-même ! N’essayez pas de vous faire passer pour quelqu’un que vous n’êtes pas. »

« Orbiting »

« En astronomie, l’orbite est la trajectoire d’un corps céleste autour de sa planète. Dans l’art du dating, on parle d’orbiting quand la personne avec qui vous avez des rencontres, n’est plus intéressé par vous, mais vous garde dans son “orbite” et donc reste en contact avec vous par les réseaux sociaux. La personne continue à regarder vos stories et aime vos posts sur Instagram, sans qu’il y ait de communication ou interaction directe entre vous. »

Lire aussi: L’orbiting, la nouvelle tendance malsaine des relations amoureuses

« Haunting »

« Vous connaissez probablement déjà le terme « ghosting », qui signifie que quelqu’un rompt le contact sans raison apparente. Tandis qu’avec le ghosting, vous n’entendez ou ne voyez plus rien de cette personne, dans le cas du haunting, vous restez toujours actifs sur vos réseaux sociaux respectifs. Il n’y a plus de contact direct entre vous, mais vous interagissez toujours avec le contenu social de l’autre. »

« Groundhogging »

« Vous aussi, vous vous dites que vous tombez toujours sur les mauvaises personnes ? Dans ce cas, le concept du « groundhogging » va vous parler ! Vous avez la mauvaise habitude de vous engager constamment avec le même genre de personne et rien de bon n’en est jamais sorti. Pourtant, vous vous attendez à ce que l’issue soit différente à chaque fois... Vous voulez éviter le groundhogging ? Tentez une approche différente : faites preuve d’ouverture d’esprit et rencontrez des personnes qui ne vous plaisent pas au premier abord. Qui sait, vous n’êtes pas à l’abri d’une bonne surprise ! »

« Monkeying »

« Le « monkeying » est l’un des mots les plus faciles à prendre au pied de la lettre dans le lexique compilé par Fruitz. En entendant ce terme, vous vous imaginez probablement un singe se balançant d’arbre en arbre dans la jungle sans s’arrêter sur aucune branche. Dans le monde des rencontres, le monkeying consiste à passer d’une relation à l’autre, comme les singes, sans faire de pause. Toutefois, il peut être intéressant de ralentir la cadence quand on enchaîne les relations. N’hésitez pas à prendre un peu de temps pour vous à la fin d’une relation pour vous préparer mentalement pour la suite. »

« Pocketing »

« Tout se passe comme sur des roulettes : vous avez eu plusieurs rendez-vous, vous éprouvez des sentiments l’un pour l’autre, vous passez beaucoup de temps ensemble... Mais lorsqu’il s’agit de rencontrer sa famille et ses amis, votre date trouve toujours une excuse. Il ou elle veut être avec vous, mais estime que la relation n’en est pas encore au stade de l’officialiser auprès de ses proches. »

« Benching »

« Dérivé du mot anglais « bench », ce terme signifie littéralement « mettre quelqu’un sur la touche », comme dans un match sportif, c’est-à-dire lui donner de faux espoirs. Vous sortez avec quelqu’un qui vous plaît et que vous considérez comme un partenaire potentiel, mais vous n’êtes pas totalement convaincu·e. Vous vous demandez si vous devez poursuivre cette relation ou s’il vaut mieux y mettre un terme. C’est à ce moment qu’intervient le benching : au lieu de larguer cette personne, vous la placez dans votre dossier mental des « peut-être », où elle est mise sur le banc pendant que vous allez voir si l’herbe est plus verte ailleurs. »

« Slow dating »

« Dans le cas du slow dating, vous et votre partenaire prenez le temps d’apprendre à mieux vous connaître avant de tomber fou amoureux l’un de l’autre. Peut-être est-ce là le secret d’une relation réussie ? Pour celles et ceux à la recherche d’un coup d’un soir ou d’un friend with benefits, c’est évidemment moins intéressant, mais si vous êtes prêt·e pour une relation sérieuse, le slow dating peut être la voie à suivre ! »

Après avoir lu ces 13 termes, vous vous sentez également totalement prêt·e pour l’aventure des rencontres en ligne ? Grâce au Dating Dictionary, proposé par Fruitz, vous serez complètement à jour et vous n’aurez plus à douter de votre vocabulaire de dating.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires