Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Quand Mr Penis tente une approche avec Mme Vagin

Justine Rossius
Un vagin rencontre un pénis. Le pénis tente une technique d'approche, mais le vagin lui fait comprendre son refus d'aller plus loin. Derrière ce film d'animation bien fun, on trouve un message choc sur le consentement sexuel. 

Les trois spots en images de synthèse ont été réalisés par la firme Topix Animation. Ils sont courts, catchy et on comprend tout de suite le message: si une femme – représentée ici par un sein, une fesse et un vagin – ne dit pas oui, c'est non. Si elle dit non, c'est non. Les mecs devraient s'inspirer de ces capsules vidéos et comprendre que ce n'est pas la peine d'insister. Game over, quoi, comme sur Fifa. C'est aussi simple que ça!

 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Une étude affolante sur le viol 

Même si la campagne est canadienne, elle résonne particulièrement fort chez nous aussi. En France, une étude, réalisée sur 1001 personnes, hommes et femmes, vient de révéler des résultats interpellants.  Publiée par l'association Mémoire Traumatique et Victimologie, elle dévoile que les préjugés sexistes en matière d'agressions sexuelles sont encore vachement présents. 63 % des sondés pensent qu'il est plus difficile de maîtriser son désir sexuel pour un homme que pour une femme. 25 % pensent que les femmes ne savent pas vraiment ce qu'elles veulent par rapport aux hommes. 42 % pensent qu'elles sont moins rationnelles que les hommes.

 

Tenue sexy = oui

19 % déclarent que beaucoup de femmes disent "non," alors qu'elles pensent "oui", lorsqu'on leur propose une relation sexuelle. Et, tenez-vous bien:

Pour 27 % des Français, l'auteur d'un viol est moins responsable si la victime portait des vêtements sexy.

Et oui, les filles, presque 1 Français sur 4 pensent que si vous portez votre nouvelle robe Zara un peu courte, vous ne devez pas vous étonner qu'on vous demande d'enlever votre culotte au détour d'une rue. Affolant donc.

 

La campagne qui tombe à pic

Autant dire que ces chiffres posent problème et signifient que dans l'imaginaire collectif, les hommes seraient donc victimes de leur désir. De telles pensées permettent d'excuser des violences sexuelles et de nourrir la culture du viol. Alors, on partage partout autour de soi les vidéos de zizis et de boobies pour que tout le monde capte bien que non, c'est pas oui.

 

Pour aller plus loin:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires