Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty Images

Michelle Obama se confie sur la difficulté de s’aimer soi-même

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

Michelle Obama vient de sortir la suite de ses célèbres mémoires. Baptisé « Cette lumière en nous », l’ouvrage nous fait découvrir des confessions bien plus intimes sur l’ancienne First Lady. Entre ces pages, cette femme plus qu’inspirante fait une révélation choc.

Et si même Michelle Obama ne se sentait pas à l’aise avec son apparence ? Difficile à croire et pourtant, c’est bien ce qu’elle révèle dans le dernier livre qu’elle vient de publier « Cette lumière en nous ». Un ouvrage qui n’est autre que la suite de ses mémoires dont le premier tome « Devenir » avait remporté un succès phénoménal. Face à l’étonnement qu’a provoqué la phrase dans laquelle elle admet « détester son apparence », l’ancienne première dame américaine s’est exprimée à ce sujet dans une interview auprès de la BBC.

Lire aussi : « Grossir ne veut pas dire être malheureux » rappelle une influenceuse

Un long chemin vers l’acceptation de soi

Finalement, malgré la célébrité et les projecteurs braqués sur elle, Michelle Obama reste une femme comme les autres qui, elle aussi, a du mal à s’accepter telle qu’elle est. Une révélation qui si elle a surpris, fait aussi prendre conscience que l’acceptation de soi n’est pas une chose évidente que l’on a ou pas, mais plutôt un apprentissage quotidien comme elle le décrit au micro de la BBC :

J’essaie chaque jour, comme je le dis dans le livre, de m’accueillir avec un message positif. Et c’est vraiment dommage que nous soyons si nombreux, en particulier les femmes, à avoir du mal à regarder notre propre image, à ne pas la descendre en flèche et chercher à comprendre ce qui ne va pas. Je pense que c’est au cœur de certains de nos malaises et de nos malheurs, car si nous ne commençons pas par apprendre à nous aimer tels que nous sommes, il est difficile de transmettre cela aux autres. Alors j’y travaille tous les jours.

Un très beau message qui rappelle à tous et toutes qu’iels ne sont pas seul·es sur le chemin de l’acceptation de soi. Elle ajoute : « Nous avons tous et toutes ces pensées, ces pensées négatives avec lesquelles nous avons vécu pendant des années, surtout en tant que femmes et en tant que femmes de couleur, où nous ne nous voyons pas reflétées dans notre société. » Elle affirme que c’est pour cela qu’elle a choisi de partager son ressenti dans ce livre.

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires