Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Thérapie - Getty

Quelles différences entre psychologue, psychiatre et psychanalyste?

Laurane

Vous aimeriez débuter un travail sur vous-même avec l’aide d’un·e psy? Parmi les professionnel·le·s de la santé mentale, il peut être compliqué de s’y retrouver. Zoom sur les différences au sein de ces professions.

Faire une thérapie nécessite de trouver le/la bon·ne thérapeute. L’alliance thérapeutique est indispensable au bon déroulement des séances. Mais au moment de choisir, mieux vaut connaître les différences entre psychologue, psychothérapeute, psychiatre et psychanalyste. « S’ils traitent tous le psychique de leurs patients, leurs spécialités et les aspects de la psychologie sur lesquels ils se penchent peuvent varier significativement » nous explique le comité d’experts de Psychologue.net.

En effet, derrière cette terminologie se cache différentes méthodes et approches mais aussi qualifications, comme le niveau d’études. « Psychologue, psychanalyste et psychothérapeute proposent des thérapies tandis que le psychiatre est un médecin spécialisé en psychiatrie et est donc le seul à pouvoir prescrire des médicaments » continue le comité.

Mais alors, comment se retrouver parmi ces différents choix? Quel est le plus adapté à ma demande? Psychologue.net a listé les différences pour nous.

Différentes approches, parfois complémentaires

Consulter un·e psychologue

Le psychologue a suivi des études universitaires en psychologie de niveau universitaire et traite les difficultés psychologiques à partir d’une compréhension du comportement humain. Sa profession est reconnue par l’État. Il effectue le diagnostic et le traitement en se basant sur les dimensions de la pensée, des affections et du comportement. Il aide le patient à comprendre et à résoudre les difficultés psychologiques en proposant le plus souvent une thérapie par la parole. Le psychologue peut être amené à orienter le patient vers un psychiatre si une prise en charge médicale est également nécessaire.

Consulter un·e psychanalyste

Les psychanalystes n’ont pas nécessairement d’études universitaires en psychologie clinique, mais la plupart d’entre eux ont fait des études en médecine/psychiatrie, en psychologie ou en philosophie. Le psychanalyste n’a pas un statut contrôlé ou protégé par la loi. Il effectue ses études dans un institut privé. Également, il se doit de suivre lui-même une analyse personnelle pendant plusieurs années, avant d’exercer. La démarche que pratique le psychanalyste est l’analyse. L’une des principales différences avec les autres approches psychologiques est qu’elle se base sur l’inconscient : c’est-à-dire qu’elle part du postulat que nous n’avons pas de contrôle volontaire ou conscient sur le cours de notre vie et que, pour cela, une analyse approfondie de l’inconscient est nécessaire.

Consulter un·e psychiatre

Le psychiatre, quant à lui, est un médecin spécialisé dans les troubles psychiatriques. Son approche est généralement médicale et il va davantage travailler sur les aspects organiques des troubles mentaux. Il est apte à prescrire des médicaments pour améliorer les symptômes invalidants des troubles psychologiques. Habituellement, alors que le psychologue est chargé du traitement psychothérapeutique, le psychiatre prescrit la médication quand elle est nécessaire. Parfois, ce dernier peut également utiliser des techniques de psychothérapie. Il est courant qu’un psychiatre et un psychologue travaillent main dans la main dans certains cas comme la dépression majeure, le trouble bipolaire ou encore le trouble borderline.

Consulter un·e psychothérapeute

Un psychothérapeute peut être un psychiatre, un psychologue ou un·e autre professionnel·le de la santé mentale ayant suivi une spécialité en psychothérapie dans un institut privé ou à l’université. La psychothérapie désigne le travail de découverte de soi, d’amélioration de la qualité de vie et des relations sociales d’une personne.

Il existe différentes approches en psychothérapie : les thérapies cognitivo-comportementales, psychanalytiques, psychodynamiques, systémiques et familiales, entre autres.


Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires