Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Corbis

Les écarts alimentaires du week-end font grossir

On est nombreuses à se dire que manger sain la semaine compense nos petits écarts du week-end. Selon une étude australienne, on a tout faux!

Manger sain, c'est une de nos premières résolutions après les Fêtes. Et puis on décide de s'y mettre… Jusqu'à l'arrivée du week-end: un resto par-ci, une part de gâteau par-là… Pas de quoi culpabiliser, nous direz-vous, puisque lundi, on refera gaffe. Mauvaise nouvelle: selon les chercheurs de l'Université de New South Wales à Syndney (Australie), relâcher ses bonnes habitudes alimentaires le week-end comporte les mêmes effets négatifs que de suivre un régime junk food permanent.

 

L'impact du régime yo-yo: la malbouffe l'emporte!

Margaret Morris, Professeur en Pharmacologie à la même université, et son équipe, ont étudié l'impact du régime yo-yo sur le microbiote intestinal des rats (la flore intestinale chez nous). Pendant 16 semaines, ils ont soumis les rats à trois sortes de régimes: le régime sain, le régime "malbouffe" et le régime mixte (sain pendant 4 jours, malbouffe pendant 3 jours).

Les rats ayant suivi un régime mixte ont été suffisamment exposés à la malbouffe pour que leur microbiote intestinal se transforme et devienne semblable à celui de leurs congénères obèses.

 

Plus d'appétit, plus de kilos

Les chercheurs ont également noté que le poids des rats qui ont suivi le régime mixte était 18 % plus élevé que celui de ceux qui ont suivi le régime sain. De plus, les rats qui revenaient à un régime sain après 3 jours de malbouffe mangeaient deux fois plus que ceux qui n'avaient jamais quitté le régime sain.

 

Une avancée contre l'obésité

Les chercheurs s'accordent à dire que ces découvertes constituent un véritable pas en avant et qu'ils permettront d'envisager des traitements contre l'obésité, mais également contre les nombreux troubles de l'intestin.

 

À lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires