Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Fumer, une activité de droite? DR Flair Canva

« Fumer est de droite », l’argument surprenant d’un cardiologue français

Kathleen Wuyard

Et si fumer trahissait (dans les deux sens du terme) vos convictions politiques? C’est le postulat un peu loufoque, bien que très argumenté, fait par le cardiologue français Olivier Milleron dans le livre éponyme, tout juste publié aux éditions Textuel.

« Par la radiographie d’une industrie cynique et destructrice, Olivier Milleron dévoile l’intrication de l’histoire du tabac avec celle du capitalisme et du colonialisme. Car l’industrie du tabac participe au pire du capitalisme mondialisé, échappant au contrôle des états et des citoyens. Pour l’auteur, se réclamer de la gauche anti-capitaliste et fumer relève de la contradiction politique. Cet ouvrage pamphlétaire ouvre le débat » résume l’éditeur du livre de celui qui, bien que cardiologue, a lui-même longtemps fumé. Et précise son propos dans un entretien accordé à nos consoeurs de l’édition française de « Elle ».

Lire aussi: 10 conseils pour arrêter de fumer

Comment fumer soutient le capitalisme

Dans un entretien accordé à Alix Girod de l’Ain, Olivier Milleron tient d’abord à rappeler que le tabac est un poison qui tue la moitié de ses consommateurs, ce qui est « inédit pour un produit de grande consommation ». Et souligne qu’alors qu’il n’y avait à l’origine ni besoin ni marché pour ce produit, « ce sont la publicité et le merchandising qui vont réussir à donner envie de fumer à des millions de personnes dans le monde ».

Créer des besoins inutiles pour en faire des profits, c’est vraiment un bon résumé du capitalisme » dénonce Olivier Milleron.

Qui réfute toute étiquette qui pourrait lui être collée, assurant ne pas être « un ancien fumeur intolérant, et encore moins anti-fumeurs. J’ai écrit ce bouquin parce que j’aime des fumeurs. Je veux fournir un argument de plus à mes amies et amis pour arrêter: financier l’industrie du tabac est injustifiable politiquement si on se dit anticapitaliste ». Un argument suffisant pour vous aider à écraser votre dernière cigarette?

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires