https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Arrêtez de mettre du papier sur la planche des toilettes

Laurane Wattecamps

Oui, c’est difficile à entendre. Nous aussi, on a eu mal à nos microbes après cette révélation. Et pourtant, mettre du papier sur la planche des toilettes n’est vraiment pas la meilleure chose à faire si vous voulez vous protéger des bactéries.


On vous plante le décor. Après plusieurs heures de route (ou plusieurs bières), nous n’avons d’autres choix que de nous ruer aux toilettes pour nous soulager. Mais comme toutes les toilettes publiques, il faut d’abord faire la queue. Une fois notre tour, vient alors le véritable casse-tête pour empiler les couches de papier sur la planche sans les faire tomber.

Une fois notre oeuvre d’art accomplie, il faut encore allier douceur mais fermeté pour s’asseoir sans que tout s’envole. C’est là que, dans un dernier soupir, nous pouvons laisser notre vessie se vider. Aaaaah.

Vous repartez alors le coeur (et le bide) plus léger, persuadé•e d’avoir évité de nombreuses infections mortelles. ERREUR!

Pas une si bonne idée


Les toilettes sont réputées pour être des nids à bactéries. Les toilettes publiques encore plus. Mais ce petit manège de papier toilette est-il vraiment salvateur face aux dangereux microbes? Non!

Car même si elles ont une apparence peu ragoûtante, voire carrément merdique, les toilettes publiques ne sont pas forcément des transmetteurs directs de maladies incurables (on exagère à peine).

Les scientifiques ont prouvé que les risques de transmission de maladies dans les toilettes publiques étaient très faibles. À moins d’avoir des plaies ouvertes en contact direct avec la planche.

Tirer la chasse, par exemple, est bien plus sujet à la transmission des bactéries. En expulsant de l’eau, des micro-gouttelettes entrent en suspension dans l’air. Et vous, vous les respirez (pardon, pardon, on ne voulait pas vous faire peur) (ni vous faire vomir).

 

D’ailleurs, si ça ne suffit pas pour vous dégoûter, sachez que la majorité des gens tire la chasse avec la lunette levée, ce qui permet à toutes ces bactéries fécales et autres d’aller se nicher partout dans la pièce. La cible la plus proche étant le papier toilette, vous comprendrez très vite qu’avec votre super protection multi-couches, vous vous asseyez sur un beau lit de saloperies.

Rassurez-vous tout de même. Plusieurs scientifiques dont le Dr Gerba, microbiologiste américain, ont prouvé que la lunette des toilettes n’était pas du tout un endroit sale. Au contraire! Le nombre de germes s’y accumulant est nettement inférieur que sur le bouton de la chasse ou la poignée de la porte.

Votre télécommande ou le clavier de votre ordi devrait vous inquiéter davantage.

Quelques conseils de sécurité pour un vol agréable

  • Ne mettez pas de papier sur la planche si elle a l’air propre (c’est-à-dire sans goutte de pipi) (ou pire).
  • Rabattez le couvercle avant de tirer la chasse.
  • Arrêtez de regarder si votre caca est parti en entier, pauvres fous.
  • Lavez-vous les mains, sans hésiter.


Bravo! Vous savez maintenant comment utiliser les toilettes publiques avec brio.

 

Et si vous n’êtes pas convaincu•e, offrez-vous un pisse-debout. Sauf si vous êtes un homme, ça risquerait de faire double emploi.

Lire aussi:


 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires