Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

BEAUTY LAB: on a testé le rouge longue tenue Superstay Vinyl Ink de Maybelline

Kathleen Wuyard

Kathleen, 33 ans, journaliste, a mis des années à réussir son cat eye du premier coup, et encore, pas à chaque fois. Accro au rouge à lèvres vif, elle aime choisir des manucures aussi ouvragées que ses tatouages.

Superstay Vinyl Ink, Maybelline : 10/10

Oui, 10/10, un sans-faute, la perfection, alors même qu’on vous a toujours répété (et à moi aussi) qu’elle n’existait pas en vrai. Et pourtant, de sa tenue à son coloris en passant par son ressenti sur les lèvres, le rouge Superstay Vinyl Ink de Maybelline a vraiment tout bon.

Qualité/Prix

À 10 euros le rouge en moyenne selon le revendeur choisi, le prix est déjà délicieusement abordable, ce qui fait d’autant plus plaisir en cette période d’inflation insoutenable. Mais le mieux, c’est que malgré son prix tout doux, le Superstay Vinyl Ink est tout sauf cheap. Son étui lustré et agrémenté d’éléments 3D a un rendu hyper luxe, d’autant plus si vous craquez pour plusieurs teintes différentes, les boîtiers s’emboîtant à merveille et offrant un rendu du plus bel effet sur votre étagère à maquillage.

Surtout, et c’est finalement plus le contenu que le contenant qui compte, sa formule est vraiment bluffante. Le « Super Stay » est tout sauf un argument marketing vide de sens, et une fois appliqué, le rouge vous accompagne toute la soirée/nuit/plus si affinités. Mon truc d’accro au lipstick pour une tenue parfaite qui ne bave pas? Appliquer un trait de crayon en contour pour délimiter, et hachurer grossièrement les lèvres avant d’appliquer son rouge. Ici, Maybelline n’ayant pas encore sorti de crayons assortis, j’ai opté pour mon arme secrète, le crayon transparent d’Urban Decay, et mon rouge n’a pas bougé!

Texture/odeur

Aucune odeur à signaler, par contre, une texture bluffante, qui glisse sur les lèvres en toute délicatesse, sèche rapidement mais pas trop, pour laisser le temps de bien l’appliquer, et surtout, offre un fini mat longue durée sans dessécher. Le bonus qui fait franchement plaiz’? Malgré sa tenue deluxxxe, il se démaquille sans souci et sans devoir sortir l’artillerie lourde: j’ai utilisé mon gel lavant habituel et je n’ai pas eu besoin de plusieurs passages. Le lendemain matin, malgré 9 heures de rouge à lèvres, ma bouche n’est pas asséchée, voire même, j’ai l’impression qu’elle est étrangement hydratée pour un lendemain de veille. Le rêve!

Les petits plus

Vous l’aurez compris, parce que je pense que c’est la cinq ou sixième fois que je la mets en avant dans cette chronique, mais sa tenue est vraiment dingue. Je me suis maquillée à 18h, avant que mon frère ne nous rejoigne pour l’apéro, lors duquel coupettes et grignotages n’ont entamé en rien le rouge vif de mon Vinyl Ink. Ensuite, j’ai enchaîné sur un resto, et pas mal de verres, sur lesquels il n’y a pas eu le moindre transfert, et aucune perte de couleur à regretter de mon côté. Quand mon mec nous a rejoints, vers 2h du matin, mon rouge était toujours nickel, et il l’est resté après une petite make-out session de retrouvailles (vous saurez tout) ainsi que quelques bouchées enthousiastes de sa pita, pourtant généreusement nappée de sauce.

Quand j’ai pris ce selfie avec les yeux qui pétillaient, il était presque quatre heures du matin, mon rouge à lèvres avait été mis à (très) rude épreuve, et pourtant, il était encore presque parfaitement appliqué. 10/10, je vous dis!

Test Superstay Vinyl Ink Wicked Maybelline DR Flair Beauty Lab

Les petits moins

L’envie d’acheter toutes les couleurs disponibles dans la gamme, tant le rendu est bluffant, le packaging canon et le rapport qualité-prix franchement admirable. Sur les photos, je le porte en « Wicked », un beau rouge profond, mais j’ai déjà craqué aussi pour « Royal », un bordeau grunge du plus bel effet, et en parallèle de la rédaction de cet article, j’ai vite fait acheté le Superstay Vinyl Ink ton « Red Hot », un rouge tomate garanti de me filer super bonne mine. Vous l’aurez compris: danger, produit hautement addictif!

Je l’achèterais à nouveau?

Non seulement je « l’achèterais à nouveau », mais en prime, je l’ai déjà fait, et je rassemble toute ma volonté pour ne pas succomber au framboise vif du Vinyl Ink « Capricious » et à la promesse d’une bouche parfaite nimbée du nude « Peachy ».

Rouge à lèvres liquide Superstay Vinyl Ink, Maybelline (10.95 euros ici).

Plusieurs fois par semaine, les journalistes de Flair testent les produits beauté dans le Beauty Lab. Pour n’en manquer aucun, inscrivez-vous à notre groupe Facebook « Beauty Lab »!

D’autres tests:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires